Mini laboratoire Vol 450 : les élèves mènent l’enquête!

0

Appliquer les étapes d’une démarche d’investigation scientifique tout en faisant des manipulations sur de l’ADN, voilà en quoi consiste Vol 450, une activité pédagogique de Génome Québec.

Génome Québec est un organisme de développement économique qui a comme vision de mettre « la génomique au service du citoyen ». Il est aussi un accélérateur de découvertes dans les domaines de la santé, de la foresterie, de l’environnement et de l’agroalimentaire.

Bien que la génomique soit encore peu connue du grand public, il s’agit d’un secteur en pleine croissance et de nombreux emplois seront à combler dans les prochaines années. Génome Québec souhaite donc susciter l’intérêt des jeunes à la génomique en leur proposant des activités d’apprentissage captivantes tout en les préparant à la révolution génomique.

Qu’est-ce la génomique?

« La génomique, c’est l’étude de l’ensemble du matériel génétique d’un être vivant, qu’il s’agisse d’un humain, d’une plante, d’un animal et, même, d’un virus. Plus précisément, la génomique est l’analyse des génomes des organismes, tant du point de vue de leur anatomie (séquences et organisation) que de leur physiologie (expression et régulation). » (Source : www.genomequebec.com)

La génomique touche donc à l’étude de l’ADN, et qui dit ADN dit aussi enquête!

Vol 450 : un mini laboratoire d’enquête

Après deux ans de travail, la Commission scolaire de Laval a élaboré le mini laboratoire d’enquête Vol 450, avec la collaboration de Génome Québec, du Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill et de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles.

Le projet est né du souhait d’intéresser les jeunes à l’univers de la génomique et aux différentes professions qui y sont rattachées. Un comité, composé de conseillers pédagogiques et de scientifiques, a été mis sur pied afin de concocter un laboratoire d’expérimentation pratique s’appuyant sur une intrigue palpitante.

Le mini laboratoire Vol 450, validé scientifiquement par Génome Québec, permet aux élèves de 3e et 4e secondaire, dans le cadre du cours Science et technologie, d’appliquer les étapes d’une démarche d’investigation scientifique tout en faisant des manipulations sur de l’ADN. Une trousse complète est fournie aux écoles et comprend tout le matériel nécessaire à la réalisation des activités d’apprentissage.

La mise en situation : identifier les victimes d’un écrasement d’avion

L’activité d’apprentissage consiste à identifier cinq victimes d’un écrasement d’avion. Pour y arriver, les élèves se mettent dans la peau de stagiaires du laboratoire de médecine légale et suivent la démarche d’investigation scientifique. Ils effectuent des analyses de sang, d’urine et d’ADN. Ils doivent aussi réaliser une réaction en chaîne par polymérase (PCR), répliquer de véritables fragments d’ADN humain, faire migrer l’ADN par électrophorèse sur un gel d’agarose et finalement analyser les résultats.

Les documents d’accompagnements

La mise en situation, le plan de l’avion, la liste des victimes et toutes les procédures se trouvent dans le cahier de l’élève.

De plus, un guide de l’enseignant et du technicien en travaux pratiques explique de façon détaillée le scénario pédagogique et le déroulement des activités tout en respectant la progression des apprentissages. Une présentation PowerPoint permet à l’enseignant de présenter la matière aux élèves. Génome Québec offre également un soutien technique aux écoles qui empruntent la trousse.

Le site des élèves, quant à lui, comprend des vidéos et des informations sur l’équipement. Voici une vidéo qui prouve l’intérêt des élèves envers l’activité :

Rendez-vous sur le site pour visionner plusieurs vidéos sur les différentes manipulations et vous initier à la centrifugation des échantillons ou à l’utilisation d’un thermocycleur.

Bref, tout a été conçu pour faciliter la tâche de l’enseignant et l’accompagner étape par étape dans son enseignement.

Un vif succès

Le succès de ce projet éducatif novateur est indéniable, puisque d’ici le mois de mai 2017, c’est plus de 800 élèves qui auront pu s’initier au monde de la génomique.

Heureux de cet engouement, Génome Québec compte bonifier son offre et ajouter de nouvelles trousses pour la prochaine année scolaire. L’organisme travaille d’arrache-pied pour assurer le financement nécessaire à la poursuite de cette activité et pour la faire rayonner dans tout le Québec. Et c’est sans compter que Génome Québec a d’autres projets sur la table pour intéresser les jeunes aux nombreuses professions liées à la génomique. À suivre.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur la réservation de la trousse ou pour des questions pédagogiques, consultez cette page.

 

Laisser un commentaire