Des classes qui collaborent et apprennent avec Twitter

1

Découvrez plusieurs projets pédagogiques exploitant Twitter de façon simple auxquels vous et votre classe pourrez vous joindre!

Catherine Lapointe enseigne depuis quinze ans au primaire selon une approche basée sur la pédagogie sociale, les projets collaboratifs et le partage numérique. À l’occasion de la première édition du Rendez-vous PédagoNumérique de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, qui a eu lieu le 9 décembre 2016, elle a parlé de nombreuses possibilités d’exploitation pédagogique de Twitter.

Projet Photo Poésie

D’abord, l’enseignante a «emballé» les participants en présentant son Projet Photo Poésie dans la séance « Ignite » (ou « Emballe-moi ») qui a lancé l’événement.

Dans ce projet qui a début en 2015, chaque enfant devait prendre une photo de quelque chose qu’il aime et écrire un poème de moins de 140 caractères en lien avec l’image.

Pour que les mots voyagent
Du Saint-Laurent à la Seine,
Des images
Des mots en laine
#ProjetPhotoPoésie

Ce court tweet poétique de Mme Lapointe a séduit la communauté des enseignants utilisateurs de Twitter et le projet a vu le jour.

Une seconde édition a eu lieu entre le 4 janvier et le 26 février 2016. Plus de 20 classes et 400 enfants du Canada, de la France et de la Belgique, des petits et des grands (entre 5 et 15 ans) ont produit plus de 100 textes et photos sur Twitter.

#Photopoésie est un espace protégé, un espace de liberté où l’élève peut ouvrir son coeur, illustrer sa sensibilité, être créatif. Certaines familles ont pris le temps d’écrire ensemble. Il y a eu des créations collectives où une classe a envoyé une photo et une autre, parfois originaire d’un autre pays, y a joint un poème.

Une belle aventure. Un bel exemple d’humanité numérique.

Des classes qui gazouillent, collaborent et apprennent avec Twitter

Mme Lapointe a aussi présenté, lors du même événement, un atelier mettant en lumière la grande diversité d’usages de Twitter comme outil pédagogique. Voici quelques projets à découvrir!

Défi alphabet, pour collaborer sans frontières, est une initiative des enseignantes Brigitte Léonard et Nathalie Laroche. Ce projet d’écriture collaborative, qui s’adresse au premier cycle, unit des classes du Québec, du Nouveau-Brunswick, de l’Ile-du-Prince-Édouard, de la France, de la Suisse et de la Belgique.

Anime Histoire, créé par les enseignantes Julie Chandonnet et Karine Riley à partir d’une question d’un collègue virtuel, Carl Parent, s’adresse pour sa part aux classes du troisième cycle du primaire. Il s’agit d’une plate-forme interactive pour l’apprentissage du français au primaire. La nouvelle édition se tient du 10 janvier au 24 février 2017.

La twictée, imaginée par les enseignants français Fabien Hobart et Régis Forgione, pourrait même être nommée « défitwictée ». On y vise la construction d’outils grammaticaux personnalisés et la vigilance orthographique en plus de la collaboration entre classes de même niveau.

Mot Chic, projet de Josée Portelance, a été inspiré du compte Twitter français @cultimots. Ce projet cherche à initier les écoliers à l’usage d’un vocabulaire plus « chic », à dépasser le stade du mot genre, si apprécié par les élèves du secondaire!

Tague Son, projet de l’orthopédagogue Syvianne Parent et de l’enseignante Nathalie Laroche, est un jeu de lecture amusant qui met en vedette une chasse aux sons sur Twitter.

Skype mystère est un projet collaboratif qui sort du cadre de Twitter. Deux classes se jumellent et élèves se partagent des rôles d’enquêteurs pour découvrir ensemble où dans le monde est située la classe avec laquelle ils discutent via Skype. Les élèves penseurs posent des questions, les détectives cherchent à découvrir à qui on parle, les cinéastes filment, les « googleurs » s’activent aux recherches sur Google et les cartographes étudient les cartes devant eux pour localiser leurs correspondants.

EduProf a été lancé en mars 2014 sous le nom de #EduPrim par Mme Brigitte Léonard. En juin 2015, Julie Chandonnet et Catherine Lapointe ont repris le flambeau. Tous les mercredi de l’année scolaire, de 20h à 21h, tous ceux que l’éducation intéresse peuvent joindre la discussion via la balise #EduProf, où Twitter devient un outil développement professionnel.

Enfin, pour s’amuser en fin d’année scolaire, Pixel Tag est un projet tout simple des créatives Julie Chandonnet et Catherine Lapointe. Ce projet se veut une sorte de « limonade en fin d’année ». À cette occasion, les classes sont invitées à jouer librement avec les mots. En bref, un participant propose une image et les autres s’amusent à lui trouver un titre.

Article précédentAu CAHM : des projets qui font rayonner les talents
Article suivantWAQ Junior : une invitation à découvrir les métiers du Web pour les 8-14 ans
Ninon Louise LePage est pédagogue et muséologue récemment sortie d’une retraite prématurée pour renaître comme désigner pédagogique. Elle a enseigné à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université de Sherbrooke en didactique des sciences, en plus de travailler au Réseau canadien d'information sur le patrimoine comme expert-conseil en muséologie. Elle écrit également pour nos amis français chez Ludomag. Elle invite par ailleurs tous les intéressés à la contacter afin qu’elle parle de vous, vos élèves, votre école et vos expériences particulières en éducation au numérique et à l’informatique.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.