Des élèves « ixperts » pour assurer le premier niveau de soutien technique à l’école

1

Il y a de ces idées qui surprennent par leur audace. En milieu scolaire, lorsqu’on a besoin de soutien technique, la norme est de s’adresser aux techniciens dument qualifiés, lesquels sont bien souvent débordés et immensément sollicités. Alors, pourquoi ne pas permettre à des élèves d’assurer le premier niveau de support quand c’est possible? C’est ce que fait l’escouade « i » de l’Académie Lafontaine!

« i »

Le Genius Bar est un concept commercial d’Apple où un service technique est offert directement sur place, dans les boutiques de la compagnie. L’Académie Lafontaine, une école privée de Saint-Jérôme, reproduit le modèle en l’appliquant localement, via une équipe d’une vingtaine d’élèves passionnés par les technologies. Ces derniers offrent chacun environ deux heures par semaine pour aider à dépanner leurs camarades de classe ou leurs enseignants qui sont aux prises avec des petits problèmes techniques avec leurs appareils informatiques. L’escouade est tout simplement appelée « i », en lien avec le « i » que l’on utilise pour identifier les kiosques d’information dans les endroits publics. Par la bande, le « i » est un clin d’œil au iPad, à l’acronyme TIC et à l’omniprésent « i » du wifi. Ce sont les élèves qui ont créé le logo.

i-logoDes pairs aidants

Les élèves de l’escouade « i », aussi appelés « ixperts », répondent essentiellement aux questions des membres du personnel, des élèves et même des parents en lien avec la technologie, et ce, sans égard aux appareils. C’est un service touche-à-tout qui varie du branchement d’appareils via la technologie Bluetooth aux difficultés d’utilisation du portail, en passant par le dépannage dans différents logiciels. De plus, les élèves impliqués font des tournées de classe pour enseigner à leurs pairs comment utiliser certains logiciels pour ainsi les aider à être plus productifs dans leurs études. Ils exercent donc un rôle de conseillers, ce qui est très valorisant.

L’escouade est supervisée par deux enseignants et le conseiller pédagogique TIC de l’école. Ces derniers s’assurent de la coordination des demandes d’aide qui sont reçues par courriel ou au local d’attache lors des heures de diner ciblées. Ils supervisent le service et s’assurent du niveau attendu d’un service à la clientèle en bonne et due forme.

Pour les trois responsables, l’idée est d’atteindre un certain équilibre en laissant les « ixperts » exercer leur leadership technologique en les orientant dans leurs interventions. Les élèves jouissent donc d’une grande latitude et, en conséquence, développent leur autonomie.

Désormais, l’aide par les pairs prend une toute nouvelle signification et la collaboration en milieu scolaire atteint un autre niveau. À l’aube de l’arrivée de tablettes électroniques en mode un pour un (1:1) à l’Académie (pour la 6e année du primaire à la 3e année du secondaire), force est de constater que ce service aura déjà fait ses preuves et agira sûrement en tant qu’élément facilitateur de l’intégration! Devant cet engouement anticipé, il est déjà question de prolonger les heures d’ouverture de l’escouade après l’école. Définitivement, il s’agit d’un projet mobilisateur qui aura des répercussions positives sur le sentiment d’appartenance à l’institution.

i-photo

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!

Article précédentFinissez l’année en beauté en participant à edcamp Québec le 15 mai
Article suivantCurium explique la radicalisation aux ados
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction au Collège Beaubois et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédago-numériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et a traduit quatre ouvrages en technologie de l'éducation chez le même éditeur. Il collabore également à L’École branchée et blogue (magirard.com) sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.