Des jeunes du Québec et de la Belgique débattent sur le numérique en éducation

0

Dans le cadre du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), qui aura lieu les 19 et 20 mars prochains, deux classes se sont jumelées afin de débattre virtuellement de 4 affirmations liées au numérique dans leur vie, inspirées de l’œuvre Petite Poucette, du philosophe Michel Serres.

Les enseignants Annie Turbide (éthique et culture religieuse, 5e secondaire, École Cardinal-Roy à Québec) et François Jourde (philosophie 16-17 ans, École européenne Bruxelles 1, en Belgique), ont invité leurs élèves à réfléchir à leur rapport au numérique. Pour ce faire, ils ont d’abord lu l’œuvre Petite Poucette, du philosophe français Michel Serres, parue en 2012, dans laquelle il interroge justement cette nouvelle « ère du numérique ».

Ils ont ensuite pu y réagir à travers différentes activités pédagogiques, dont un débat virtuel autour des 4 affirmations suivantes :

  1. Avec Internet, plus besoin d’aller à l’école.
  2. Aujourd’hui, apprendre par cœur est inutile.
  3. Avec les réseaux sociaux, on n’est plus jamais seul.
  4. Internet rend l’humanité plus tolérante.

En cliquant sur les liens, il est possible de revoir le déroulement du débat, qui a eu lieu par le biais de l’outil Google Hangout et diffusé en direct le 17 février dernier sur YouTube. Il y avait 2 débatteurs par équipe, en plus de 2 coachs par équipe, un président de séance et ses 2 assistants, un chronométreur et 4 journalistes sur Twitter. L’assistance (toute personne connectée) pouvait aussi clavarder et voter sur l’issue des débats. Le tout s’est déroulé en utilisant la balise Twitter « #Refer_PP »

L’ensemble de ce projet fera l’objet d’une présentation bien spéciale à l’occasion du Rendez-vous  des écoles francophones en réseau (REFER), les 19 et 20 mars prochains.

Parmi les arguments marquants proposés par les élèves :

1. Avec Internet, plus besoin d’aller à l’école

Pour :
– L’accessibilité universelle des connaissances favorise l’égalité
– Les cours en ligne ont les avantages d’ubiquité et de diversité, d’individualisation, de personnalisation, de massification

Contre :
– Certains travaux pratiques ne peuvent être faits qu’à l’école
– L’école est un lieu de socialisation
– Tous peuvent avoir accès à des outils qu’ils n’auraient peut-être pas à la maison

 

2. Aujourd’hui, apprendre par cœur est inutile

Pour :
– « Une tête bien faite vaut mieux qu’une tête bien pleine » disait Montaigne
– Le droit à l’information est un droit fondamental (1996 – Freedom of information act)
– Nous sommes dans une époque où le savoir est sur Google, à quelques clics

Contre :
– L’indépendance face la technologie favorise la spontanéité
– Mémoriser permet de comprendre et d’agir : mais il faut s’y entrainer (avec le par cœur)

 

3. Avec les réseaux sociaux, on n’est plus jamais seul

Pour :
– Internet maintient les relations en supprimant la barrière de la distance
– Internet permet de développer plus de relations avec plus de gens, notamment selon ses intérêts

Contre :
– Moins de contact humain
– L’anonymat facilite la méchanceté
– Plus facile de se faire piéger

 

4. Internet rend l’humanité plus tolérante

Pour :
– Internet permet d’échanger des idées plus facilement
– Permet de s’ouvrir l’esprit en côtoyant des gens de différents pays
– Exemple de Charlie Hebdo : le monde entier a su ce qui s’était passé grâce à Internet

Contre :
– Internet diffuse les différences, augmentant ainsi l’intolérance
– L’anonymat favorise la méchanceté, les messages haineux

 

Laisser un commentaire