La Fondation Bill & Melinda Gates se prononce sur le futur de l’éducation grâce aux technologies

0

Bill Gates, bien connu pour avoir créé Microsoft et être l’un des hommes les plus riches de la planète, et sa femme Melinda sont d’avis que des logiciels et technologies révolutionneront l’éducation, particulièrement dans les pays en voie de développement, au cours des prochaines années.

En 2000, Bill Gates et sa femme Melinda French établissaient l’organisation caritative Bill & Melinda Gates Foundation. Depuis maintenant 7 ans, cette Fondation publie une lettre annuelle qui traduit les impressions des membres et ses orientations futures en matière financement à privilégier, particulièrement pour les pays en voie de développement. À la fin du mois de janvier, la lettre de 2015, intitulée Notre grand pari pour l’avenir (Our Big Bet for the Future) a été dévoilée. Les prévisions de la Fondation ont été regroupées en quatre groupes touchant les secteurs de la santé, de l’agriculture, des finances et de l’éducation.

Quelles sont donc les technologies et les plateformes qui auront, selon la famille Gates et leur fondation, des impacts positifs sur l’éducation dans les pays en développement dans les 15 prochaines années? Quelles sont les principales raisons à l’origine de leur enthousiasme?

Accessibilité

La Fondation est d’avis que l’apprentissage en ligne est l’une de ces possibilités technologiques qui révolutionnera l’éducation en général, et particulièrement celles des pays en voie de développement. Les possibilités qu’offrent maintenant les appareils mobiles, les téléphones intelligents et l’expertise développée en matière de cours entièrement virtuels laissent croire que de nombreuses retombées positives se feront ressentir de ce côté.

Réduction des coûts

La lettre mentionne également les opportunités grandissantes de sites spécialisés en éducation gratuite asynchrone, comme Khan Academy. Ce site héberge et diffuse du matériel pédagogique dans une variété de disciplines. Les membres de la Fondation sont d’avis que, dans les prochaines années, les avancées de tels sites permettront d’effectuer des rétroactions élaborées aux étudiants, par exemple par la reconnaissance vocale dans des cours de langues qui permettra d’évaluer avec précision la prononciation et fournir un support personnalisé.

Partage d’expertise

La Fondation croit que le développement de logiciels spécialisés optimisera la relation des enseignants de différentes disciplines et de différents pays entre eux et que cela permettra le partage d’expertises disciplinaires et pédagogiques. Les logiciels permettant la réalisation, le stockage et le partage de vidéos éducatives en sont des exemples.

Ces trois sphères identifiées par la Fondation justifient selon eux pourquoi le financement de l’éducation en ligne est au cœur de leurs priorités.

Laisser un commentaire