4 idées prometteuses en technologie éducative

1

Le groupe DeVry Education, un fournisseur de services et de produits éducatifs, collaborera avec 4 entreprises en démarrage (« startups ») œuvrant dans le milieu des technologies éducatives afin qu’elles mènent à bien leur projet. Le but est de développer des applications ayant des retombées positives sur les élèves.

En septembre, le groupe DeVry Education avait annoncé la création de son EdTech Incubator, dont le but est d’attirer les meilleurs entreprises en démarrage en technologie éducative afin de les financer, de les aider à se déployer et de veiller au développement de leur plein potentiel dans le milieu de l’éducation. La sélection de la première cohorte s’est déroulée cet automne.

La capacité de l’application à proposer des approches innovantes en éducation et en enseignement ainsi que les retombées positives anticipées sur les étudiants faisaient partie des critères de sélection. Le fait que l’application soit lancée par une entreprise en démarrage était aussi un critère important. Rappelons que DeVry collabore pour ce projet avec 1871, un pôle entrepreneurial pour les entreprises en démarrage dans le monde numérique, à Chicago.

En décembre dernier, DeVry a annoncé les 4 applications retenues lors de cette première sélection.

La première application est The SmartyPants App, une application polyvalente qui permet de planifier ses études, de répondre à des quiz et de former des groupes d’études.

La deuxième application est Century-Tech, une plateforme interactive qui utilise l’analyse de données et l’intelligence artificielle afin de comprendre le cheminement de l’étudiant et lui proposer un parcours adapté et personnalisé.

Yuja s’est démarquée et représente la troisième application sélectionnée. Elle constitue une plateforme qui, en reposant sur l’infonuagique, veut rendre accessible aux étudiants et aux enseignants une quantité phénoménale de contenu asynchrone.

Finalement, la quatrième application qui a été retenue est Youtopia, une plateforme visant à susciter la participation et la motivation des étudiants à l’aide notamment de badges numériques.

DeVry Education prévoit financier une deuxième cohorte d’entreprises en démarrage en technologie éducative. Cette cohorte sera composée de 3 à 5 entreprises qui se seront démarquées sur le plan de l’originalité, de l’utilité de leurs produits et de leurs services et des retombées éventuelles dans le milieu de l’éducation.

1 COMMENTAIRE

  1. Vous écrivez “Le but est de développer des applications ayant des retombées positives sur les élèves. “, or que je sache ces logiciels privateurs développés par une corporation américaine privée sont conçus avec d’autres critères bien précis, sauf le support local du français, les besoins spécifiques de chaque géographie, sans parler de l’ouverture du code source et des licences restrictives.

    Je suis un peu surpris de voir ce genre de projets qualifié de “prometteurs”, c’est le monde à l’envers.

Laisser un commentaire