Scholastic publie un rapport sur les habitudes de lecture des enfants et des familles

0

L’entreprise Scholastic, spécialisée dans la production et la vente de matériel destiné au milieu scolaire, a récemment publié la 5e édition de son rapport portant sur les habitudes de lecture des enfants et des familles aux États-Unis.

Intitulé Kids and Family Reading Report, le rapport de Scholastic repose sur un sondage mené à l’automne 2014 auprès de 2 558 répondants, incluant des parents et des enfants âgés de 6 à 17 ans. Il s’agit de la 5e édition de ce rapport.

Il traite de quatre principaux thèmes : l’état de la lecture chez les enfants américains, la lecture à voix haute, la lecture à l’école et les caractéristiques d’un livre intéressant selon les enfants.

Concernant l’état de la lecture chez les enfants américains, le rapport indique qu’au moment de répondre au sondage, près de la moitié des enfants interrogés était en train de lire un livre pour le plaisir. Près de 3 parents interrogés sur 4 sont d’avis que la capacité d’un enfant à bien lire faire partie des compétences les plus fondamentales à développer.

La deuxième section porte spécifiquement sur la lecture à voix haute. Selon ce rapport, il semblerait qu’un parent qui a l’habitude de lire à voix haute à son enfant serait susceptible de l’aider à développer son intérêt pour la lecture. Les conclusions du rapport portant sur la lecture à voix haute peuvent être consultées dans ce schéma. Le New York Times a par ailleurs consacré un article au thème de la lecture à voix haute et fait référence au rapport de Scholastic.

Quant à elles, les troisième et quatrième sections du rapport traitent des habitudes de lecture des enfants à l’école et de leur préférence en matière de style littéraire et de support de lecture. On peut notamment y lire que, contrairement à l’idée que l’on pourrait avoir, une proportion considérable d’enfants préfère le format imprimé d’un livre au format numérique. On peut aussi y lire que pour 70 % des enfants, la caractéristique principale d’un livre susceptible de les intéresser est qu’il soit drôle.

Les différentes données de ce rapport ont permis de créer un schéma résumant les principales variables susceptibles de faire des enfants des lecteurs assidus. Le fait que ses parents lisent fréquemment et que plus de 150 livres imprimés se trouvent dans le lieu de résidence font notamment partie de ces variables.

Laisser un commentaire