Le parfait kit pour enseigner la citoyenneté numérique

0

Pas toujours évident d’enseigner l’importance du mot de passe, la sensibilité des informations qu’on publie en ligne et autres aux jeunes du primaire. Un enseignant du Nebraska propose une idée bien concrète à ce sujet!

Craig Badura tient un blogue intitulé « Comfortably 2.0 » dans lequel il partage des idées d’intégration des TIC en classe. Récemment, l’un de ses articles a refait surface parmi nos contacts sur Twitter, celui dans lequel il explique comment il enseigne la citoyenneté numérique à des jeunes du primaire à l’aide d’objets simples du quotidien.

Il l’appelle son « kit de survie ». Dans un sac de plastique, il dépose un cadenas, une brosse à dents, un tube de pâte à dents et un marqueur permanent. Il estime que les jeunes retiennent mieux lorsqu’il explique quelque chose d’abstrait avec des objets tout simples.

Voici ce que ces objets représentent dans le cas présent :

kitLe cadenas : il rappelle aux élèves de définir des mots de passe difficiles à déchiffrer et de verrouiller tous les appareils qu’ils possèdent.

La brosse à dents : elle rappelle qu’on ne partage jamais sa brosse à dent avec d’autres personnes, ni ses mots de passe. Cependant, l’enseignant recommande de partager ses mots de passe avec ses parents.

Le marqueur permanent : il rappelle que tout ce qu’on publie en ligne risque de ne plus pouvoir disparaître… même si on clique sur « Supprimer »! Quelqu’un a peut-être déjà repartagé, pris une capture d’écran, etc.

La pâte à dents : elle permet de montrer que, comme ce qu’on met en ligne, une fois la pâte à dent sortie, il est impossible de la remettre dans le tube!

L’auteur invite ensuite les lecteurs à suggérer des ajouts à ce kit de survie. Une personne suggère notamment que la pâte à dent rappelle aussi qu’il faut garder « propres » ses propos en ligne (ou ajouter un savon pour cet élément). Une autre considère échanger la brosse à dents pour une clé de maison, qui montre qu’on peut partager les mots de passe avec ses parents. Enfin, quelqu’un suggère d’ajouter une photo de grand-mère, exprimant de ne jamais publier quelque chose qu’on ne voudrait pas que sa grand-mère voie.

Personnellement, j’ajouterais la couverture d’un quotidien : ne jamais publier en ligne quelque chose qu’on ne voudrait pas voir publié dans un journal… Et vous?

Laisser un commentaire