Le téléphone mobile de plus en plus populaire pour communiquer

0

Le CEFRIO dévoile les résultats du volet « modes de communication » de son enquête NETendances 2014

QUÉBEC, le 23 oct. 2014 /CNW Telbec/ – Bien que le téléphone fixe ou résidentiel soit encore le moyen privilégié des adultes québécois pour communiquer avec leurs proches ou avec une organisation, le téléphone mobile (appels et textos confondus) et les outils de communication sur Internet (courriel, messagerie intégrée aux réseaux sociaux, clavardage et vidéoconférence) sont de plus en plus populaires au Québec. Actuellement, 62 % des adultes québécois utilisent le téléphone mobile comparativement à 51 % en 2012. On observe également une augmentation importante de l’utilisation des différents outils de communication sur Internet. Alors qu’en 2012, 55 % des adultes se servaient d’au moins un de ces outils, ils sont 65 % à le faire cette année.

Les jeunes de 18 à 24 ans adeptes de la mobilité
Les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans constituent le seul groupe d’âge pour qui l’utilisation d’un appareil mobile prédomine sur l’utilisation d’un téléphone fixe comme mode de communication. Selon les données recueillies, les 18-24 ans ne sont que 46 % à utiliser le téléphone fixe comparativement aux autres groupes d’âge (25 ans et plus) qui sont entre 81 % et 96 % à utiliser ce type d’appareil. Les adultes dont le revenu familial est de 100 000 $ et plus emploient également plus fréquemment le téléphone mobile que le téléphone fixe pour parler : 73 % comparativement à la moyenne des adultes québécois qui se situe à 58 %.

Modes de communication sur les réseaux sociaux
Les outils de communication sur Internet gagnent en importance au Québec, notamment grâce à la popularité de la messagerie intégrée aux réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et LinkedIn. Alors que la proportion d’utilisateurs de ce type de messagerie parmi les adultes québécois était de 26 % en 2012, elle grimpe à 38 % en 2014. Également, les adultes québécois font de plus en plus usage du clavardage hors réseaux sociaux (13 % en 2012 comparativement à 20 % en 2014) et de la vidéoconférence (13 % en 2012 et 18 % en 2014). L’utilisation du courriel et celle de la téléphonie sans vidéo sur Internet sont quant eux demeurées stables au cours des dernières années.

« De façon générale, on peut observer que les modes de communication demeurent en évolution au Québec. De plus en plus de foyers délaissent leur ligne téléphonique fixe pour utiliser le téléphone mobile et les outils Internet pour communiquer. Les plus jeunes adultes, ceux étant plus scolarisés ou ceux disposant d’un revenu familial plus élevé délaissent davantage la téléphonie fixe au profit du mobile et d’Internet, » affirme Claire Bourget, directrice principale de la recherche et du marketing au CEFRIO.

Les résultats complets et détaillés ainsi que des données portant sur les moyens de communication utilisés avec les organisations sont disponibles en ligne : http://cefr.io/vol5no4.

À propos de NETendances
L’enquête NETendances du CEFRIO dresse un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d’utilisation d’Internet et des TIC sur l’ensemble du territoire québécois. NETendances 2014 a été réalisée grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardins et du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, sans oublier la collaboration de BIP – Bureau d’interviewers professionnels pour la collecte de données.

À propos du CEFRIO
Depuis plus de 25 ans, le CEFRIO accompagne les organisations publiques et privées dans la transformation de leurs processus et pratiques d’affaires par l’appropriation et l’utilisation du numérique. Centre de liaison et transfert reconnu, le CEFRIO est mandaté par le gouvernement du Québec afin de contribuer à l’avancement de la société québécoise par le numérique. Il recherche, expérimente, enquête et fait connaître les usages du numérique dans tous les volets de la société. Son action s’appuie sur une équipe expérimentée, un réseau de quelque 80 chercheurs associés et invités ainsi que l’engagement de plus de 150 membres.

www.cefrio.qc.ca

 

SOURCE Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO)

Laisser un commentaire