L’éducation de langue française du Canada à l’honneur au 67e congrès de l’ACELF

0

C’est hier soir que s’est ouvert le congrès annuel de l’Association canadienne de langue française (ACELF). Il se poursuit jusqu’à demain à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Le congrès de l’ACELF se déroule chaque année dans une région différente du Canada et réunit des intervenants en éducation de langue française de partout au pays. Pendant ces trois jours, des spécialistes de l’éducation aux expertises diversifiées offrent un programme varié sur le thème « Ensemble, mettons l’accent sur nos communautés ». Quelques 600 congressistes de partout au pays sont attendus par les organisateurs.

 

Une école qui contribue à la vitalité de sa communauté
Le congrès a débuté en soirée hier, jeudi 25 septembre, avec le spectacle La soirée chez Gélas où de jeunes artistes multidisciplinaires de Chéticamp, de Par-en-bas, de Pomquet et d’Halifax ont invités les gens à un « party de cuisine ».

Aujourd’hui, les congressistes commencent leur journée avec le lancement officiel du projet pancanadien de la Pédagogie à l’école de langue française (PELF). Les participants sont alors invités à découvrir ce concept Web d’envergure conçu par et pour le personnel enseignant sur les concepts qui définissent cette pédagogie. Ils vivront par la suite des ateliers au choix. La journée sera clôturée par une cérémonie hommage à trois personnalités de l’Atlantique, suivie d’une soirée « Fêtons le leadership jeunesse » soulignant le 40anniversaire de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF).

Samedi 27 septembre, en avant-midi, les congressistes auront l’occasion d’échanger lors de deux activités interactives. La première, animée par la délégation jeunesse, portera sur des façons d’aider les jeunes à contrer l’insécurité linguistique. La deuxième activité, une table ronde avec 4 panélistes, posera la question : « Comment concilier ces spécificités régionales et locales à un projet sociétal francophone canadien, voire mondial? »

Des jeunes fiers et engagés
Une délégation de près de 50 jeunes provenant de 9 provinces et territoires participe à l’ensemble des activités du congrès. Le congrès de l’ACELF représente pour eux une occasion unique de tisser de solides liens avec des francophones d’autres régions. Leur statut de congressiste à part entière leur donne l’occasion de prendre la parole et de donner leur point de vue sur les enjeux pancanadiens en éducation.

Pour le programme complet de l’événement, consulter le acelf.ca/congres.
Suivez le congrès sur Twitter : #congresacelf ou sur Facebook.

Source : communiqué de l’organisme

Laisser un commentaire