Le nouveau Réseau de lutte à l’analphabétisme souhaite que le Québec se dote d’une stratégie nationale

1

C’est aujourd’hui 8 septembre que l’on célèbre la Journée internationale de l’alphabétisation. Dans le cadre des 25 ans de la Fondation pour l’alphabétisation, on attend une allocution du ministre Bolduc portant sur l’importance de la lecture. On annonce également la création du Réseau de lutte à l’analphabétisme.

La Fondation pour l’alphabétisation, qui célèbre cette année ses 25 ans, profite de cette journée pour remettre cinq bourses Je ne lâche pas, je gagne! d’une valeur de 1 000 $ chacune à des adultes qui sont retournés en formation afin d’améliorer, notamment, leurs compétences en lecture et en écriture. Le ministre Yves Bolduc sera présent à l’événement et y prononcera une allocution portant sur l’importance de la lecture, alors que le comédien Alexis Martin animera l’événement.

Par ailleurs, également à l’occasion de cette journée, 22 organisations de la société civile, dont la Fondation pour l’alphabétisation, la CSQ, la CSN, la FCSQ, la FSE-CSQ, la FTQ et la FNEEQ‐CSN s’unissent dans la création du Réseau de lutte à l’analphabétisme. Il souhaite notamment « que le Québec se dote d’une stratégie nationale de lutte à l’analphabétisme ».

Par voie de communiqué, ces organisations membres du Réseau estiment qu’il est nécessaire d’agir sur plusieurs fronts afin de mener une lutte efficace. Pour eux, une stratégie nationale de lutte à l’analphabétisme doit :

– tenir compte de la réalité des personnes peu ou pas alphabétisées et de leur famille;

– s’appuyer sur une vision globale et cohérente du problème de l’analphabétisme, de ses causes et ses conséquences; et

– assurer la mise en œuvre de mesures qui s’attaqueront à la fois aux causes et aux conséquences de l’analphabétisme.

 

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire