3 avantages d’utiliser le livre numérique (eBook)

1

Le numérique est là pour rester. On constate aussi qu’il offre d’innombrables avantages. Allons voir aujourd’hui du côté du livre numérique, en comparaison avec le livre papier traditionnel.

En ce moment, le monde de l’éducation vit une certaine mutation avec l’arrivée des livres numériques. Le traditionnel manuel scolaire fait partie des murs de l’école depuis toujours. La majorité des organisations achètent les manuels et les prêtent aux élèves. Certaines institutions privées demandent aux élèves d’acheter leurs propres manuels. Dans les deux cas, un manuel est acheté et, éventuellement, il devient désuet et bon pour le recyclage.

Les maisons d’édition commencent à profiter de la nouvelle avenue numérique et tentent de s’y adapter. Elles le font chacune à leur manière (livre numérique, application avec code d’accès par abonnement, plateforme en ligne avec ou sans abonnement, etc.). Par exemple, les Éditions Grand Duc offrent leurs manuels scolaires en format téléchargeable en ligne, mais offrent aussi un format livre numérique par l’intermédiaire de la boutique iBooks, directement sur le iPad.

Une lecture de l’article The Many Benefits of Using iBooks in Education, du blogue EmergingEdTech, aide à clarifier des avantages d’utiliser l’approche numérique.

 

1- Les coûts (argent et environnement)

Les coûts des manuels scolaires traditionnels sont élevés financièrement, mais ils sont aussi élevés en terme de coûts environnementaux. Pour le secondaire, certains manuels scolaires papier peuvent coûter jusqu’à 80 $. À l’université, il peut facilement monter jusqu’à 150 $. Un livre numérique peut facilement être affiché à la moitié de ce coût et il est même possible d’obtenir de très bons ouvrages pour 20 $ sur la boutique iBooks d’Apple.

 

2- Le poids et l’espace des ouvrages

Les livres numériques sont libres des contraintes de temps et d’espace. À titre d’exemple, la nouvelle liseuse Kindle de Amazon permet de stocker 1 100 livres numériques dans un appareil de 206 grammes. Tous ces livres sont attachés au compte de l’acheteur. Donc, en cas de bris de l’appareil, il est possible de les télécharger sans frais supplémentaires sur une nouvelle liseuse. De plus, le poids des manuels papier est souvent dangereux pour le dos des jeunes enfants. Certains élèves peuvent transporter occasionnellement de 10 à 30 % de leur masse sur leur dos.

 

3- La mise à jour du contenu

Il n’est pas rare de voir des manuels scolaires avec des erreurs ou des concepts qui ont évolué et qui ne sont plus exacts. Le processus de mise à jour d’un manuel scolaire traditionnel est lourd et prend du temps. Les versions numériques sont beaucoup plus flexibles et simples à ce niveau.

 

En conclusion, nous sommes bien loin de la mort du livre « papier » puisque sa consultation est une expérience sensorielle que le numérique ne peut pas reproduire. Par contre, les possibilités de ce dernier sont énormes, et nous ne sommes encore qu’au tout début de cette aventure…

 

1 COMMENTAIRE

  1. Article intéressant. Il aurait fallu expliquer aussi les contraintes parce qu’il y en a. Surtout pour la partie de mise à jour et aspects logistiques. La publication d’un livre implique l’acquisition d’un code ISBN qui a un coût. Jusque là peut-être pas de surprises, mais pour chaque modification interne de l’ebook il faut acheter à nouveau un code. Les coûts de mise à jour de contenu augmentent considérablement. En tout cas pour une personne lambda qui aimerait publier un livre les coûts sont à étudier avant de se lancer.

Laisser un commentaire