Programme de bourses pour les étudiants canadiens aux prises avec un TDAH

1

Le Programme de bourses comprend une aide financière pour les frais de scolarité ainsi que des services de coaching

MONTRÉAL, le 27 févr. 2013 /CNW Telbec/ – Shire Canada Inc. lance le Programme de bourses TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) pour les adultes canadiens ayant reçu un diagnostic de TDAH et qui poursuivent des études postsecondaires. Une première au Canada, le nouveau Programme remettra à cinq gagnants une bourse unique combinant un soutien financier pour les frais de scolarité de même qu’un an de services de coaching TDAH. Les détails complets sur le Programme de bourses TDAH de Shire Canada sont disponibles au www.boursesTDAHShire.com.

« Les personnes atteintes d’un TDAH sont aussi intelligentes que n’importe qui d’autre. Toutefois, il arrive souvent qu’elles éprouvent de la difficulté avec certaines choses, comme la planification, la gestion du temps et l’organisation », explique la Dre Lily Hechtman, professeure de psychiatrie et de pédiatrie à l’Université McGill et directrice de recherche de la division de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. La Dre Hetchman est également membre du jury du Programme de bourses TDAH de Shire Canada. « Nous espérons que ce Programme aidera ces jeunes adultes à gérer les défis supplémentaires auxquels ils doivent faire face en raison de leur TDAH et qu’il leur permettra de connaître encore plus de succès à l’école et dans leurs autres activités quotidiennes. »

Aider les étudiants adultes aux prises avec un TDAH à exploiter leur plein potentiel scolaire
Le Programme de bourses TDAH de Shire Canada comprend une aide financière d’une valeur de 1 500 $ servant à couvrir une partie des frais de scolarité dans un établissement postsecondaire reconnu au Canada ainsi que du coaching TDAH pendant un an offert par la Edge Foundation, un organisme sans but lucratif spécialisé dans le coaching TDAH pour les étudiants (la valeur estimée des services de coaching offerts dans le cadre du Programme est de 4 400 $).

Les gagnants des bourses seront sélectionnés en fonction d’un texte personnel qu’ils auront écrit et qui décrit l’impact que le TDAH a eu dans leur vie et ce qu’ils pensent du coaching TDAH. L’évaluation des dossiers de candidature sera effectuée par un jury indépendant composé d’experts en matière de TDAH au Canada, soit des spécialistes médicaux et des représentants de trois associations canadiennes de patients.

« Nous sommes fiers de soutenir les jeunes adultes atteints de TDAH dans leur transition vers les études supérieures, puisqu’il s’agit pour eux d’une nouvelle étape charnière de leur vie, affirme Claude Perron, vice-président et directeur général de Shire Canada. Nous espérons également que le Programme de bourses TDAH de Shire Canada contribuera à sensibiliser les gens à la question du TDAH chez les adultes. »

Le Programme de bourses est offert aux résidents de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec. Au total, 5 gagnants seront sélectionnés pour le Programme de bourses de 2013, y compris un minimum d’un gagnant par province. La date limite pour soumettre un dossier de candidature est le 27 mars 2013. Le nom des gagnants sera dévoilé le 17 juin 2013.

À propos du TDAH chez les adultes
Le TDAH est le trouble de santé mentale le plus commun chez les enfants. Toutefois, bien que des études montrent que 80 % des enfants diagnostiqués maintiennent le diagnostic à l’adolescence, et que 60 % sont toujours affectés par les principaux symptômes à l’âge adultei, le trouble est encore sous-diagnostiqué chez les adultes.

Or, la recherche montre que le TDAH chez les adultes est lié à un plus faible statut socioéconomique, à un nombre moindre d’années d’études, à de plus faibles taux d’insertion professionnelle et à des réalisations professionnelles moindres, entre autresii. Environ 4,4 % des adultes sont affectés par le TDAH dans le mondeiii, ce qui représente environ 1,5 million de Canadiensiv.

i http://www.caddra.ca/cms4/index.php?option=com_content&view=article&id=22&Itemid=233&lang=fr
ii Biederman J et coll. Functional impairments in adults with self-reports of diagnosed ADHD: a controlled study of 1001 adults in the community. J Clin Psychiatry. 2006;67(4): 524-40.
iii http://www.caddra.ca/cms4/pdfs/caddraGuidelines2011.pdf
iv Calculé à partir des données démographiques de 2012 de Statistique Canada. http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/demo02a-fra.htm.

1 COMMENTAIRE

  1. J’écris aux nom de mes enfants Émie Benoit-Deschenes et Tristan Benoit-Deschenes,le TDAH a beaucoup nui aux études de mes enfants, ma fille le verbalisait énormément ,elle disait je suis nièseuse,je suis stupide,je vais me tuer,… ça l’affectait énormément.Son estime d’elle même était dans son plus bas.Mais depuis qu’elle est médicamenté ,elle ne dit plus ces paroles là et ça va beaucoup mieux a l’école. Mon fils lui ne le verbalisait pas , ses notes n’était pas bonnes et son comportement n’était pas bon . Depuis sa médication ses notes et son comportement sont beaucoup mieux. Merci ! Une maman qui a demander de l’aide pendants plusieurs années ,avait commme réponse :nous n’avont pas de personnel qualifier pour ses enfants là,manque de ressources.Mais au moins maintenant ils sont médicamentés et ça va mieux. Un gros merci pour ce projet,au nom de tout les enfants ayant un TDAH. Josée Benoit

Laisser un commentaire