Le FabLab de l’université de Cergy-Pontoise souffle sa première bougie

0

COMMUNIQUÉ (FRANCE) – Ouvert depuis mars 2012, le Fabrication Laboratory (FabLab) de l’université de Cergy-Pontoise (UCP), nommé FacLab, dresse aujourd’hui le bilan de sa première année d’existence. Bénéficiant d’un espace dédié de 180 m², le FacLab comptabilise, depuis son ouverture, près de 2 500 visiteurs de tous horizons.

Motivés par la philosophie même du FabLab – « apprendre, créer et partager » -, ces passionnés de la recherche et de l’innovation disposent ainsi, cinq jours sur sept, d’un accès gratuit et illimité aux 20 machines (imprimantes 3D, découpe laser, découpe vinyle, fraiseuse numérique etc.) que compte le FacLab. Aujourd’hui, fort de son succès, le FacLab poursuit son développement et compte renforcer ses activités notamment en s’agrandissant, en diversifiant le profil de ses visiteurs et en proposant de la formation.

« En une année d’existence seulement, le FabLab de l’UCP a su mettre l’innovation et la recherche à la portée de tous. Son nombre grandissant d’utilisateurs et la variété des profils qui s’y rendent sont le signe fort que l’UCP a vu juste en permettant à une poignée de personnes, puis à plusieurs milliers, de concrétiser leurs idées, d’oser créer – voire entreprendre -, de s’approprier la fabrication numérique personnelle, et même, d’imaginer l’entreprise et la société de demain » souligne François Germinet,
président de l’UCP.

 

Des visiteurs jeunes et actifs
33% des visiteurs du FacLab sont âgés de 26 à 35 ans ; les 19-25 ans sont, quant à eux, 23% à fréquenter le lieu. Les moins représentés sont les plus de 65 ans (moins de 5%) et les 10-18 ans (8%). Les salariés, étudiants et travailleurs indépendants sont les profils qui sollicitent le plus l’endroit à respectivement 28%, 25% et 22%.

« Je suis scénographe et la première fois que j’ai entendu parler du principe des FabLabs c’était par un ami de retour des Etats-Unis. Lorsque j’ai su qu’un de ces espaces ouvrait sur Gennevilliers, j’ai sauté sur l’occasion. Dans le cadre de mon métier, le Faclab me permet d’avoir accès à une découpe laser qui m’aide à créer mes maquettes. La rapidité d’exécution me permet ainsi d’être plus rapide et plus productif dans mes créations. J’apprécie aussi la convivialité du lieu et l’accompagnement proposé
par Olivier le Fab Manager qui n’est ni formateur, ni technicien mais facilitateur » ajoute Paul, 22 ans, diplômé en architecture d’intérieur.

 

Suite du communiqué…

Laisser un commentaire