15e anniversaire de la Journée de l’alphabétisation familiale

0

— Communiqué paru hier. —

Les activités d’alphabétisation familiale contribuent au succès du Canada

TORONTO, le 27 janv. 2013 /CNW/ – Les ministres de l’Éducation des provinces et des territoires se joignent aujourd’hui aux parents et aux enfants des quatre coins du Canada pour célébrer le 15anniversaire de la Journée de l’alphabétisation familiale.

Lancée en 1999 par ABC Alpha pour la vie Canada, la Journée de l’alphabétisation familiale fait la promotion d’activités familiales de lecture et incite les parents et les enfants du Canada à profiter des moments passés en famille pour apprendre ensemble. Des activités et des événements sont organisés à l’intention des familles dans les écoles, les bibliothèques et les collectivités de tout le pays. Pour souligner le 15e anniversaire, ABC Alpha pour la vie Canada invite les familles à prendre chaque jour « 15 minutes de plaisir » à apprendre ensemble.

La célébration de cette année a lieu tout juste quelques semaines après l’annonce des nouvelles très encourageantes sur la littératie et les familles au Canada. Les résultats du Programme international de recherche en lecture scolaire (PIRLS) ont été publiés le 11 décembre 2012 et montrent que les parents au Canada sont parmi ceux qui participent le plus aux activités liées à la littératie avec leurs enfants d’âge préscolaire. En outre, comparativement à la quasi-totalité des autres pays ayant participé à l’étude, les élèves du Canada affirment qu’ils aiment lire, un facteur qui a également un effet positif sur leurs résultats en lecture.

Le PIRLS a évalué les compétences en lecture de plus de 325 000 élèves de 4année de 45 pays et économies. Le Canada se classe parmi les 10 pays participants qui ont obtenu les scores les plus élevés, les élèves affichant un score de 548, qui est nettement supérieur à la valeur médiane, fixée à 500, de l’échelle du PIRLS. Le PIRLS, qui est coordonné par l’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire, est actuellement le seul programme d’évaluation internationale qui mesure les compétences en lecture des élèves de l’école primaire.

« Les résultats du PIRLS confirment qu’au Canada les parents font un excellent travail pour favoriser une culture de littératie à la maison », a déclaré Mme Ramona Jennex, présidente du CMEC et ministre de l’Éducation de la Nouvelle-Écosse. « Après tout, les parents et les éducateurs sont les premiers enseignants des enfants. Ils leur ouvrent le monde du langage et favorisent leur développement individuel et social. Je sais que je parle au nom de tous les ministres de l’Éducation lorsque je dis combien je suis heureuse de rendre hommage à leur rôle aujourd’hui. »

La littératie demeure une partie intégrale des fonctions du CMEC. Elle est étroitement liée à divers programmes et activités, notamment l’apprentissage des langues officielles, l’évaluation de l’apprentissage, l’engagement sur la scène internationale ainsi que l’apprentissage et le développement de la petite enfance.

En 2013, les activités liées à la littératie auxquelles le CMEC participera sont notamment :

  • la publication en octobre 2013 des premiers résultats de l’évaluation phare de l’OCDE sur les compétences et l’apprentissage des adultes, le Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes, qui donnera aux Canadiennes et Canadiens l’un des portraits les plus complets jamais réalisés sur les compétences des adultes au Canada, y compris en alphabétisation;
  • la publication en décembre 2013 des résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves de l’OCDE pour 2012, qui porteront sur les compétences en mathématiques des élèves de 15 ans, mais également sur leurs compétences en lecture, en sciences et en résolution de problèmes.

Au sujet du CMEC

Fondé en 1967, le CMEC donne aux ministres de l’Éducation du Canada une voix collective et leur permet d’exercer leur leadership en éducation aux échelons pancanadien et international. L’organisme aide également les provinces et les territoires à exercer leur compétence exclusive en éducation. Pour de plus amples renseignements, consultez notre site Web au www.cmec.ca.

SOURCE : Conseil des ministres de l’Education (Canada)

Laisser un commentaire