Un manuel scolaire libre écrit en un week-end!

1

Le temps d’une fin de semaine, une vingtaine d’enseignants s’est donné comme défi d’écrire un manuel scolaire pour un cours de mathématiques au secondaire. Et il sera disponible sous licence libre CC-BY, donc réutilisable, modifiable et traduisible.

Cette idée a été réalisée à la fin du mois de septembre, en Finlande. Le produit n’est pas complètement terminé puisque l’ouvrage est présentement en version 0.93, donc très près du but! L’équipe de Framablog, ces enthousiastes de la culture libre, ont traduit un entretien réalisé par l’organisme CreativeCommons avec un participant, Joonas Mäkinen, dont voici un aperçu.

Tout d’abord, M. Mäkinen explique que le manuel introduit l’arithmétique, les nombres rationnels, les nombres réels en général, les règles de priorité et les racines qui mènent aux bases de la résolution d’équation puis au concept de fonction, puis les proportions et le calcul de pourcentages. Les contenus ont été choisis en fonction de l’examen de fin d’année, le seul qui soit standardisé, ce qui leur laisse la liberté quant à l’ordre des concepts.

La rédaction s’est faite selon un processus spontané et dynamique. Avant l’événement, aucun auteur n’avait d’assignation prédéfinie. De plus, leurs horizons étaient variés : enseignants du secondaire, professeur d’université, étudiants en mathématique et informatique, spécialistes de la langue, etc. Fait intéressant, seules quelques personnes avaient de l’expérience d’écriture de manuel scolaire « classique » (« à l’ancienne », précise-t-on dans l’entretien!).

Il semble que les participants aient adoré l’expérience : « Le sentiment général, unanime et immédiat après avoir fini le marathon dimanche était l’euphorie », se rappelle Joonas Mäkinen. Des retards techniques et le manque de graphistes ont fait que le livre n’a pas atteint le niveau de finition désiré avant l’envoi à l’impression, si bien qu’il est actuellement en train d’être peaufiné. Cependant, les créateurs ont déjà eu des échos que certains enseignants avaient proposés des exercices à leurs élèves, en plus des auteurs eux-mêmes qui l’utilisent.

Pour tout savoir de l’histoire et trouver des conseils d’organisation d’un tel événement, lisez les articles :
Oppikirjamaraton ou comment écrire un manuel scolaire libre en un week-end !, sur Framablog.
Oppikirjamaraton: How to Write an Open Textbook in a Weekend, sur CreativeCommons.org

Ce concept fera sûrement beaucoup de chemin. C’est déjà le cas pour l’organisme Boundless, situé à Boston, qui se spécialise dans le matériel éducatif gratuit. Au début novembre, plus de 20 experts en physique de Harvard, du MIT, de Boston University et d’ailleurs se sont réunis à son invitation pour créer un manuel d’introduction à la physique au secondaire. Après 3 jours seulement, un tiers de l’ouvrage était complété.

Du côté francophone, rappelons le projet Sésamath qui a permis la création de manuels sous licence libre en mathématiques pour les niveaux 6e à 3e en France (équivalent de la 6e année à la 3e secondaire au Québec). Ils n’ont peut-être pas été créés aussi rapidement, mais ils sont bel et bien disponibles!

1 COMMENTAIRE

  1. Décidément, le système éducatif finlandais ne cesse de nous étonner. Outre sa réussite dûment constatée dans les évaluations comparatives internationales, voilà qu’il se donne maintenant comme exemple à suivre dans le domaine de production d’outils didactiques ad hoc et à besoins urgents pour tous ceux qui sont impliqués dans l’éducation et l’enseignement des jeunes et des moins jeunes. Nouveau processus à suivre!
    Slimane HASSAYOUNE
    Inspecteur Général de l’éducation
    TUNISIE

Comments are closed.