Un iProgramme d’éducation internationale

0

Tandis que de nombreuses écoles craquent pour le iPad, l’école secondaire Dorval-Jean-XXIII attend plutôt avec impatience la sortie du système d’exploitation Windows 8, de Microsoft.

Une trentaine de tablettes équipées de ce logiciel seront par la suite distribuées parmi les élèves de première secondaire inscrits au programme d’éducation internationale. « Nous voulions donner une orientation plus informatisée au programme en permettant aux élèves d’avoir accès à des tablettes », indique le directeur, Patrice Brisebois. L’objectif est de faire en sorte d’avoir une classe « iPei » à chaque niveau du secondaire d’ici cinq ans.

Pour la première année du projet, les tablettes seront à l’essai dans les trois classes de première secondaire, à tour de rôle. Par la suite, des jeunes seront sélectionnés en fonction de l’intérêt qu’ils portent à être dans une classe « iPei ».

Pourquoi avoir opté pour une tablette sous Windows 8? « Au début, nous avions pensé à des ordinateurs portables, mais nous nous sommes rapidement tournés vers la tablette. Elle permettra de réduire l’utilisation du papier, de se connecter au tableau blanc interactif et de prendre des notes avec un crayon électronique. Ce ne sont pas tous les élèves qui ont une bonne méthode de frappe au clavier », souligne-t-il. De plus, la structure informatique de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys n’était tout simplement pas compatible avec les produits Apple, selon le directeur.

La facture s’élèvera à environ 30 000 $ par an. Il a été envisagé de faire acheter cet outil par les parents, mais l’école a rapidement abandonné cette idée. Les jeunes pourront néanmoins apporter les tablettes à la maison.