Coursera : Une université virtuelle et gratuite au bout du clavier

10

Suivez les meilleurs cours du monde, en ligne et gratuits. Voilà le slogan de Coursera, une plateforme d’apprentissage à distance proposant de plus en plus de cours complets visant à démocratiser l’accès à l’éducation supérieure.

Apprentissage à distance, démocratie, classe inversée… tous ces concepts sont étroitement liés au sein de Coursera. Daphne Koller, professeure à l’université Stanford, a une idée de génie suite à une présentation de YouTube en éducation. Le journal Le Monde résume : « Jusqu’alors, l’élève écoute la leçon en classe (temps passif) et réalise des recherches, des devoirs à l’extérieur (temps actif). Mais si la leçon est disponible en vidéo, l’élève peut la visionner avant le cours et utiliser la classe pour la partie active (brainstorming, questions, cas). » C’est le concept de la classe inversés (flipped classroom). Elle n’est pas la première à y penser, mais elle souhaite le mettre en application dans son milieu.

C’est (presque) ainsi qu’est né le site Coursera. Pour les détails, lisez l’article du journal Le Monde : La salle de classe planétaire

Au moment d’écrire ces lignes, Coursera propose 121 cours en ligne provenant de 16 universités parmi les plus prestigieuses des Etats-Unis et aussi d’ailleurs dans le monde. Pour l’instant, tous les cours sauf un (Introduction à la programmation objet) sont en anglais et la catégorie Education comprend trois possibilités :

– E-learning and Digital Cultures (par l’université d’Edimbourg)
– Aboriginal Worldviews and Education (par l’université de Toronto)
– Fundamentals of Online Education: Planning and Application (par le Georgia Institute of Technology)

À la fin des cours, les étudiants qui réussissent reçoivent une attestation de réussite signée par le professeur responsable.

À ne pas manquer : Coursera.org

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!