Danger de l’Internet : les parents en parlent peu

1

Environ 80 % des parents estiment qu’Internet peut être une source de danger en matière d’exploitation sexuelle des enfants. Pourtant, moins de 50 % abordent la question avec leurs enfants, selon un sondage dévoilé hier par la Fondation Marie-Vincent et Cyberaide.ca.

« Les parents n’ont pas les outils pour en parler avec leur enfant, ils ne savent pas quoi dire », mentionne Mélanie Gagnon, de la Fondation Marie-Vincent. Pourtant, tous les enfants devraient être sensibilisés, peu importe leur âge avec un langage adapté, selon elle. Car trois enfants sur quatre âgés de 3 à 12 ans utilisent Internet et un sur deux y interagit avec d’autres personnes, que ce soit dans les réseaux sociaux, des séances de clavardage ou des jeux en ligne. Sans compter qu’il existe maintenant une multitude d’appareils dont l’usage croît avec l’âge. Les autres risques, comme le vol d’identité et la cyberintimidation par exemple, n’ont pas fait l’objet de question dans le sondage.

« On a souvent l’impression que nos jeunes sont en sécurité parce qu’ils sont dans le salon, ce n’est pas nécessairement le cas », souligne Mme Gagnon. Les trois quarts des répondants n’utilisent aucun logiciel de contrôle parental, un outil pourtant utile même s’il a des limites, notamment avec les enfants plus vieux. « Certains vont vérifier l’historique de navigation, le courriel ou vont devenir l’ami Facebook de leur enfant, mentionne-t-elle. Il faut accompagner les jeunes là-dedans et s’intéresser à ce qu’ils font. »

De la même manière qu’un parent va donner des consignes de sécurité à son enfant avant de l’envoyer seul au parc, il faut encadrer la navigation des jeunes sur le Web. « Il est important que les parents parlent régulièrement de sécurité internet avec leurs enfants, mentionne Signy Arnason, directrice de Cyberaide.ca dans un communiqué. De nos jours, les enfants sont accessibles en tout temps sur Internet, et c’est d’autant plus important de leur donner des consignes de sécurité pour réduire les risques auxquels ils sont exposés. » Mme Gagnon mentionne pour sa part que c’est la responsabilité de tous les intervenants auprès des enfants de les sensibiliser.

Sur son site, Cyberaide.ca propose sous l’onglet sensibilisation plusieurs sites destinés aux parents et aux enseignants afin de faire de la prévention auprès des jeunes. Le site est également une centrale de signalement de cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet. Depuis 2002, il a reçu plus de 53 000 signalements venant du Canada.

À lire aussi :

Internet : comment sensibiliser les jeunes?

Médias sociaux : guide et formation pour les élèves et leurs parents

Facebook supprime 20 000 profils d’enfants par jour

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis conférencière et consultante et je rencontre les parents et les écoles pour parler des dangers pour nos jeunes sur internet. Vous pouvez parler à votre direction et/ou à votre commission scolaire pour que je puisse faire une conférence à votre école.

    Je fais des conférences depuis 2009 et j’ai la chance d’avoir l’appui de la Sureté du Québec et de mon service de Police en Montérégie mais je suis disponible pour aller partout au Qc, en Ontario et dans les Maritimes.

    Suffit de communiquer avec moi sur mon courriel: cybernaute.001@gmail.com

    Au plaisir
    Nancy Roy
    Consultante-Conférencière à la prévention de la cybercriminalité

Laisser un commentaire