Un 24e congrès pour l’AQEP

0

C’est sous le thème « Les enseignants bâtisseurs de l’avenir » que s’est déroulé le 24e congrès annuel de l’Association québécoise des enseignantes et enseignants du primaire. Le rassemblement a eu lieu les 7, 8 et 9 décembre au Centre des congrès de Québec.

Environ un millier d’enseignants ont participé à une journée de formation et à plus de 120 d’ateliers. Tous les sujets chers aux enseignants ont été couverts par les conférenciers. Un atelier permanent présentait l’iClasse et permettait aux enseignants de se familiariser avec l’utilisation des outils technologiques en classe.

Plus de 150 organismes, entreprises et maisons d‘édition ont présenté leurs nouveautés aux enseignants, heureux de faire des emplettes pour leur classe.

Prendre soin des enseignants

Lors de la conférence d’ouverture, le comédien, auteur et ancien enseignant Martin Larocque a pris soin des enseignants en leur accordant une pause : 90 minutes d’humour et de franc-parler sur le rapport au corps, les complexes, la vie de couple, la sexualité, la paternité et l’argent, des sujets que l’on aborde rarement dans ce type de congrès!

Pourtant, le conférencier a posé une question difficile aux enseignants : « Êtes-vous là où vous voulez être? » Il en a profité pour leur rendre hommage. Pour lui, les enseignants sont les héros de la société. Ils sont passionnés et aiment « leurs » jeunes. Mais qui prend soin des enseignants?

Durant sa conférence, entre des anecdotes et des réflexions plus profondes, Martin Larocque a aussi demandé aux enseignants présents de prendre soin d’eux, de leur couple et de leur famille, dans cet ordre. Il a terminé sa conférence en soulignant que pour lui : « un bon prof enseigne, un très bon prof démontre et un excellent prof inspire. » De quoi faire réfléchir les participants du congrès jusqu’à l’an prochain!

Par ailleurs, le président de l’AQEP, Stéphane Lenoir a identifié le grand défi qui attend l’association l’an prochain : augmenter le nombre d’adhésions. Environ un millier d’enseignants sont membres de l’AQEP, sur les 40 000 qui travaillent dans les écoles primaires québécoises. L’AQEP veut aussi développer son site internet et son blogue.

Pour la troisième année, deux prix Jacinthe ont été afin de souligner la qualité de leur enseignement en littérature jeunesse, Mélanie Boutin, enseignante et au 3e cycle et Marco Lévesque, enseignant au 2e cycle ont reçu un soutien financier pour aménager le coin lecture de leurs rêves et acheter de nouveaux livres pour leur classe.

Martin Lépine, rédacteur en chef bénévole de la revue de l’association, a aussi souligné le 25e anniversaire de Vivre le primaire. Publiée quatre fois par année, la revue est entièrement réalisée par des bénévoles.

À lire aussi :

Les enseignants du primaire en congrès

Trouble de déficit d’attention : alerte aux faux diagnostics

TBI, souris, tablette graphique et appareil photo… au présco!

Laisser un commentaire