De jeunes journalistes scientifiques à l’œuvre

0

À compter de demain et pour quatre jours, une centaine de jeunes journalistes de 11 à 14 ans « enquêteront » dans les locaux de l’École Polytechnique de Montréal afin de démystifier une douzaine de sujets scientifiques.

Ces élèves issus de milieux défavorisés et pluriethniques de Montréal ont préparé leurs questions en classe et auront l’occasion de les poser à des experts, soit des enseignants de l’École Polytechnique. Ce sont des étudiants qui se chargeront de l’animation entourant le tournage de leur reportage. « Le montage sera effectué par les jeunes durant le congé des Fêtes. Les capsules seront ensuite présentées sur les sites Internet de l’École Polytechnique et des écoles participantes au début de l’année prochaine », mentionne Marie-Claude Hamel, du camp de jour scientifique Folie technique, de l’École Polytechnique.

Les vidéos seront également montrées aux autres élèves des deux écoles secondaires participantes dans l’espoir de susciter chez eux un intérêt pour les carrières scientifiques. Parmi les sujets abordés dans les capsules, on retrouvera notamment l’univers 3D, les bactéries, une fusée expérimentale, un canoë de béton et un avion-cargo téléguidé!

Lorsqu’ils ne seront pas « en reportage », les jeunes participants seront invités à prendre part à plusieurs ateliers scientifiques sur des thèmes variés comme la construction d’un télégraphe, d’un serpent électrique ou de lunettes 3D.

C’est la seconde année qu’un tel projet est mis en place par l’organisme Une école montréalaise pour tous. L’an dernier, les jeunes avaient réalisé des reportages au Jardin botanique de Montréal ainsi qu’au Musée d’art contemporain.

À lire aussi :

Pour les mordus de sciences

Yannick Bergeron : un prof complètement fou… des sciences!

Scientix : une communauté scientifique dynamique