«Espace virtuel pour les parents» afin de lutter contre le décrochage

0

(Communiqué) L’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ) a procédé récemment à la mise en ligne de « L’Espace virtuel pour les parents », un tout nouveau site conçu spécialement pour répondre clairement et concrètement aux préoccupations des parents, une initiative à laquelle s’est associée la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ).

Trait distinctif : absolument tout le contenu de ce site a été pensé en fonction des besoins exprimés par les parents. Le résultat est un outil très complet permettant aux parents de mieux accompagner leurs jeunes tout au long de leur cheminement au secondaire, année par année. Selon Michel Turcotte, un conseiller d’orientation qui siège au comité exécutif de l’Association internationale d’orientation scolaire et professionnelle, laquelle compte une soixantaine de pays, il existe déjà des sections de site Web s’adressant aux parents, mais ce serait le tout premier site au monde développé entièrement à leur intention.

Un nouvel outil pour favoriser la persévérance scolaire

Le lancement de ce site intervient au moment même où un sondage réalisé par Léger Marketing pour la Fondation Lucie et André Chagnon révèle que plus de 60 % des Québécois sont touchés personnellement par le problème du décrochage scolaire et que cet enjeu se classe au deuxième rang des préoccupations de l’ensemble de la société québécoise, juste après les problèmes dans le système de santé, et avant les faiblesses du système d’éducation.

Donner aux parents les moyens de s’investir

« On n’associe pratiquement jamais la persévérance scolaire à l’orientation scolaire et professionnelle, fait remarquer Laurent Matte, président de l’OCCOQ. Pourtant, un bon choix d’orientation peut faire toute la différence, en particulier si le jeune reçoit le soutien de ses parents. Pour persévérer, il existe deux conditions fondamentales : croire que cela va rapporter quelque chose qui a de la valeur à nos yeux et croire qu’on a la capacité d’y parvenir. L’accompagnement des parents étant essentiel dans ce processus, il faut leur donner les moyens de s’investir dans la démarche d’orientation. D’ailleurs, le soutien parental favorise la motivation et la persévérance des jeunes, autant dans leur cheminement scolaire que dans leur vie par la suite. Nous avons tout fait pour que ce site donne aux parents les moyens de jouer pleinement leur rôle sur ce plan. »

Afin de bien répondre aux préoccupations et besoins exprimés par les parents au cours de la dernière édition de la Semaine québécoise de l’orientation — durant laquelle plus de 1 200 parents ont assisté à des conférences et participé à des échanges avec des c.o. —, l’OCCOQ a sondé un peu plus d’un millier de parents québécois en février et mars 2011. Puis, des parents des régions de Québec, Trois-Rivières et Montréal ont été invités à faire part de leurs besoins en matière d’orientation et d’information scolaire, et à approfondir les résultats de ce sondage, dans le cadre de groupes de discussion.

L’exercice a révélé que les parents se sentent généralement « isolés », « abandonnés » et « démunis », et qu’ils n’osent pas se prononcer sur l’orientation de leurs jeunes, alors qu’ils seraient très heureux de pouvoir le faire si on leur fournissait les ressources nécessaires. La cause principale : un manque d’information sur le milieu de l’éducation, en particulier dans le contexte de la réforme, ainsi que sur le marché du travail.

Pas de jargon, que des mots de tous les jours!

Simple, direct, facile d’utilisation, le site a été conçu pour devenir l’allié des parents. Aucun jargon, que des termes simples de tous les jours et que des réponses très concrètes aux questions les plus fréquentes! Comme il y a des problématiques propres à chaque âge et des choix à faire tout au long du cheminement, le contenu du site a été développé pour chaque niveau d’étude, année par année (1re secondaire à 5e secondaire). On y traite même de la transition entre le primaire et le secondaire et entre le secondaire et les études post-secondaires.

« L’Espace virtuel pour les parents » traite aussi du processus d’orientation lui-même et de la psychologie du jeune, comme en témoignent ces quelques titres de rubrique : « Craintes et motivations des jeunes », « Le jeune et l’indécision », « Les inquiétudes des parents », « 5 clés pour mieux accompagner », « 10 mythes : vous vous reconnaissez? ».

Une section pour les jeunes aux besoins particuliers

Le site comprend aussi une section intitulée « Mon jeune a des besoins particuliers », pour tous les parents de jeunes présentant des difficultés spécifiques, qui se sentent généralement encore plus démunis que les autres. (Quelques rubriques : « Les services dont peut bénéficier votre jeune », « Les parcours spécialisés », « La transition de l’école vers la vie active ».)

« L’Ordre a très bien répondu aux besoins et aux attentes des parents sur le terrain. C’est un outil essentiel qui vient combler un vide! L’orientation scolaire et professionnelle s’y trouve démythifiée, et ce, pour chacune des années du secondaire. Nous apprécions également la place qui a été faite aux élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, les EHDAA », affirme le président de la FCPQ, Gaston Rioux.

La réalisation de « L’Espace virtuel pour les parents » a été rendue possible grâce à une contribution financière du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et de la Fédération Canadienne pour le développement de carrière (FCDC). On peut visiter le nouveau site de référence pour tout ce qui concerne l’orientation des jeunes au : choixavenir.ca/parents.