Un salon pour les jeunes passionnés de techno

0

Le porte-parole du salon, Dominic Arpin (photo: Gunther Gamper)

Ils sont passionnés par la technologie? Pourquoi ne pas leur proposer d’en faire une carrière? Au cours du mois d’octobre, une quarantaine d’ateliers seront présentés en classe à des élèves du troisième au cinquième secondaire par des professionnels des technologies de l’information et des communications (TIC) de TECHNOCompétences.

Cet organisme de concertation proposera aussi, le 27 octobre, le salon Choisir les technos au Centre des sciences de Montréal de 8 h 30 à 20 h. Les jeunes de 14 à 17 ans sont invités à le visiter avec leur école ou leurs parents. « Plutôt que d’assister à des présentations théoriques, des démonstrations pratiques par une trentaine d’exposants sont au programme afin de permettre aux jeunes de vivre une expérience concrète », mentionne-t-on dans un communiqué. Les jeunes qui s’inscriront au concours du salon courent la chance de gagner l’un des huit iPod Nano et, le grand prix, une invitation au tournage de l’émission Vlog, animé par le reporter, blogueur et porte-parole de l’événement, Dominic Arpin.

De plus, le site www.macarrieretechno.com a été revampé et comporte maintenant une nouvelle section destinée aux enseignants et aux parents.

Des carrières prometteuses

Le secteur des TIC est en pleine ébullition. Actuellement, plus de 184 000 personnes travaillent dans ce domaine au Québec et ce chiffre ne cesse de croître. De plus, 55 % des professionnels en TIC travaillent dans un autre secteur de l’économie, notamment dans les banques, le commerce de détail ou la santé. Le taux de chômage était à peine de 3 % dans le secteur des technologies en mai 2011 contre 7,6 % pour l’ensemble des autres professions. De plus, on estime que 7500 postes par année seront à pourvoir d’ici 2014. Cela se reflète dans les salaires qui ne cessent de grimper. En effet, 50 % des professionnels en TIC au Québec gagnent plus de 62 000 $ par an et 25 % plus de 82 000 $ par an.

À lire aussi :

Les jeunes auraient avantage à faire carrière dans le secteur des TIC

« Mythes et légendes des TIC » : un livre collectif

Entrevue avec Benoît Duguay : être branché… ou ne pas être ?