Neuvième saison pour Sylvain et Lulu

0

(Communiqué) Pour souligner en solidarité le lancement de leur neuvième saison, Sylvain et Lulu offrent 500 nouveaux volumes au Fonds permanent en littérature pour la jeunesse qu’ils ont créé en complicité avec la petite bibliothèque municipale de Saint-Isidore-de-Clifton. Sis au coeur de la campagne estrienne, au Québec, ce fond mettra désormais à la disposition des enfants du village et des villages voisins plus de 1500 titres !

Chaque année, depuis 2005, Sylvain et Lulu déposent dans ce fonds une grande partie des livres qu’ils reçoivent à titre de service de presse de la part des différentes maisons d’édition. Pour Sylvain et Lulu, il est nécessaire que les artistes s’investissent dans les petites communautés à l’extérieur des centres urbains où se concentre quasi exclusivement l’offre culturelle ! Pourquoi les enfants vivant à la campagne n’auraient-ils pas eux aussi accès facilement à l’art et à la littérature.

Dans le même ordre d’engagement, Sylvain et Lulu créaient en 2004 le magazine numérique et multimédia J’@ime express, accessible gratuitement de partout sur la
planète, via Internet. J’@ime…express fait entré dans la vie des enfants l’univers léger et pétillant de ses deux créateurs. Cette nouvelle saison du magazine débute par le
numéro d’octobre entièrement consacré à la création et à l’imaginaire. Poésie interactive, planche numérique, expo et suggestions de lecture attendent les lecteurs à compter du 1er octobre.

Cet automne, Sylvain et Lulu offriront en France, leurs tout nouveaux camps numériques développés en partenariat avec la ville d’Audincourt. Il s’agit d’ateliers d’exploration et de création en arts et lettres numériques où les participants sont invités, à l’aide de tablettes numériques, à créer en complicité et à la manière des artistes.

Octobre 2011 – Monstres et merveilles, pour enfants, Château Peugeot, Audincourt.

Novembre 2011 – Numériquement vôtre !, pour aînés, CCAS, Audincourt.

Tout au long du mois de novembre, Flashpoésie, une exposition poétique, numérique et participative s’égrainera dans les rues d’Audincourt pour prendre vie grâce aux téléphones portables : 12 cartes postales, 12 flashcodes, 12 couleurs, 12 poèmes semés au gré des vitrines. En pointant vers un pictogramme flashcode, le téléphone diffuse l’un des onze poèmes numériques de Sylvain et Lulu. Le douzième pictogramme conduit à un blogue de création interactif avec les artistes. Tout au long du mois, des ateliers d’initiation à l’écriture poétique seront aussi offerts à la population. J’@ime… express de novembre fera une place d’honneur à cette nouvelle création !

SylvainEtLulu.com est soutenue par le Conseil régional de Franche-Comté, la ville d’Audincourt, le Pays de Montbéliard Agglomération et Ixtrom. Pour terminer l’année 2011 dans la joie et la bonne humeur, Sylvain et Lulu créeront à l’Espace Jules-Verne de Montbéliard, en complicité avec la MJC Petite-Hollande et les habitants du quartier, le happening festif Tous nos voeux de bonheur ! Fidèlement ancré aux paroles de la population du quartier, ce happening veut démontrer que le bonheur est interactif et naît du partage, de l’aller vers l’autre ! Entouré d’oeuvres créées avec les enfants, le public sera invité à partager un peu de sa culture de la fête. Chacun invitant l’autre à se joindre à lui pour partager un plat, chanter une chanson à répondre, esquisser quelques pas de danse ou battre le rythme de la joie pour faire vivre aux autres sa vision de la fête ! Et, pour mener à cette fête, Sylvain et Lulu présenteront à L’Espace Gandhi et dans la ville d’Audincourt l’exposition Que du bonheur ! Au programme, des oeuvres numériques mettant en scène des enfants. S’y s’associent poésie et danse heureuse. Une série de planches numériques diffusées sur tablettes ou projetées sur écran, formant une fresque émouvante où se distillent tendresse et joie ! Redonner à la cité une vision heureuse de ses enfants ! À l’approche de la période des fêtes, l’édition de décembre de J’@ime…express soulignera cette propension de Sylvain et Lulu à cultiver le bonheur !