De nouveaux outils pour soutenir la réussite des élèves handicapés ou en difficulté d’apprentissage

1

MONTRÉAL, le 15 juin 2011 /CNW Telbec/ – La ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Line Beauchamp, a salué le lancement du Guide d’accompagnement à l’intention des parents d’un enfant ayant des besoins particuliers, que présentait aujourd’hui la Fédération des comités de parents du Québec. Elle a également tenu à rappeler l’importance d’établir une collaboration assidue entre l’école et la famille afin de soutenir la réussite scolaire des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage.

Mentionnons que le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a contribué à ce projet par une aide financière de 50 000 $, de même que par l’expertise de sa Direction de l’adaptation scolaire. Cette collaboration s’inscrit dans la lignée du Plan d’action pour soutenir la réussite des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, rendu public en juin 2008, qui prévoyait notamment la diffusion d’outils d’information à l’intention des parents.

« On le sait, le cheminement scolaire de son enfant, à partir de ses premiers pas à l’école jusqu’à son entrée dans la vie active, en passant par toutes les phases transitoires, apporte son lot de questionnements et d’inquiétudes pour un parent. Grâce à son guide d’accompagnement, la Fédération des comités de parents du Québec saura, j’en suis certaine, donner aux parents des outils pour faciliter leurs démarches et mieux encadrer leur enfant handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage dans son parcours scolaire », a déclaré la ministre lors de la conférence de presse.

Un canevas national de plan d’intervention pour une meilleure concertation

Mme Beauchamp a profité de l’occasion pour présenter un nouvel outil, le canevas national de plan d’intervention, qui sera mis à la disposition de l’ensemble des établissements scolaires dès juillet 2011. Cet outil facilitera le transfert de l’information relative à un élève handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, d’une école à l’autre ou d’une commission scolaire à l’autre, et ce, tout au long de son cheminement scolaire. Il assurera ainsi une plus grande continuité des services offerts à l’élève.

« Aujourd’hui, nous réaffirmons haut et fort notre engagement à offrir à nos enfants une expérience scolaire stimulante, une expérience qui leur permettra de se développer, de s’épanouir pleinement et d’aborder la vie avec confiance. Chaque enfant le mérite. », a conclu la ministre.

Laisser un commentaire