La passion des TIC, du Québec au Mexique (treizième partie)

0

L’Infobourg vous raconte, au fil des mois, l’aventure extraordinaire de deux retraités de l’enseignement qui offrent généreusement leur temps pour partager leurs connaissances TIC avec l’école 15 de Mayo, au Mexique, dans le cadre d’un projet OLPC.

À l’occasion de leurs vacances annuelles au Mexique, Louise Le Bourdais et Guy Bergeron, retraités de l’éducation et partenaires dans la vie comme dans leurs passions, ont en tête de faire vivre un projet TIC aux jeunes de l’école de Lo De Marcos grâce à la Fondation OLPC. Voici le treizième article de la série!

[…]
Lire la huitième partie…
Lire la neuvième partie…
Lire la dixième partie…
Lire la onzième partie…
Lire la douzième partie…

Le 24 février, soit quatre mois depuis le tout début de l’aventure avec les XO, les voici donc dans la classe de Laura, cette enseignante qui suit leurs formations de façon assidue. Aujourd’hui, on procède à l’installation des câbles électriques pour brancher les XO. Pour faciliter cette opération, Laura répartit son groupe de 23 élèves en équipes de 2 ou 3. Dans chacune des équipes, elle s’assure de placer au moins un élève qui a suivi les dernières formations. Elle demande ensuite à Louise de présenter le travail à effectuer, car, selon elle, les élèves seront encore plus attentifs si c’est Louise.

Louise distribue donc le premier document en expliquant aux élèves de bien suivre les instructions. Puis elle insiste sur l’importance de lire toutes les informations. À la fin, Laura la complimente en lui disant qu’elle était une bonne enseignante. Après cette mise en place, on distribue un XO à chacune des équipes. Et c’est parti! Durant toute la période, qui dure une heure et demie, les élèves sont tous attentifs et travaillants. « C’était assez long pour les perdre, et ça a été loin d’être le cas! Par chance que nous avions emporté un troisième document, fait remarquer Guy. »

Pendant cette initiation au XO, les élèves ont vu comment l’ouvrir, reconnaître les icônes de l’accueil, ouvrir une application de traitement de texte, écrire quelques lignes de texte, fermer l’application et éteindre l’appareil. Par la suite, on leur propose de copier un texte en lien avec la civilisation maya. « Imaginez, ce sujet était à ce moment au programme. Ça ne pouvait pas adonner mieux! » Cet exercice permet aux élèves de pratiquer les caractères accentués, les ponctuations, etc., et à apprendre à corriger un texte.

Bien entendu, dix ordinateurs dans une classe, ça attire des curieux! D’autres enseignants viennent voir ce qui se passe. Ils sont bien surpris de constater le calme de la classe. Même les plus agités habituellement, étaient très concentrés.

On leur pose ensuite des questions sur leurs apprentissages. « À notre grande satisfaction, les élèves étaient fiers de nous démontrer qu’ils avaient appris plein de choses : toutchpad, clic droit, clic gauche, changement de ligne, correction d’un caractère, mise en route de l’ordinateur, etc., explique Guy. » Puis, les élèves continuent, chacun leur tour, à travailler sur l’écriture du texte sur les Mayas.

Comme les XO peuvent fonctionner facilement deux heures sans être branchés, on décide de nommer deux élèves responsables de la charge complète des batteries des XO avant le cours de la semaine prochaine.

Après une telle réussite, Guy et Louise proposent à Laura de revenir mardi matin prochain, proposition qu’elle accepte sur-le-champ. Mais pour pousser cette expérimentation encore plus loin, il sera important que chacun des élèves ait son propre XO. Le couple est actuellement en contact avec la fondation OLPC afin d’en obtenir plus.

C’est à suivre prochainement!

Voici une photo qui montre les élèves experts qui jouent leur rôle à la perfection.

Sur cette photo, le jeune « professeur » Alfonso (un élève de 4e année) surveille le travail des autres élèves de la classe. Il était très sérieux!  😉 De plus, des enseignants de l’école viennent constater la tranquillité de la classe.

C’est chacun son tour qu’on effectue son travail sur l’ordinateur.

Laisser un commentaire