Pour aider les petits lunatiques à revenir sur Terre

0

Ce sont des enfants calmes, d’humeur agréable, mais ils sont souvent dans la lune. Moins turbulents que leurs camarades hyperactifs, on les remarque moins. Les enfants souffrant d’un déficit de l’attention sans hyperactivité ont toutefois aussi besoin d’un coup de pouce pour arriver à s’organiser et à réussir en classe.

Emmanuelle Pelletier, psychologue scolaire et détentrice d’une maîtrise en psychologie de l’Université Laval, est l’auteure de Déficit de l’attention sans hyperactivité : compréhension et interventions publié aux Éditions Quebecor. Avec son livre, elle souhaite aider les parents, les enseignants et les éducateurs à mieux comprendre ces jeunes plutôt silencieux.

Les symptômes, les causes, les difficultés liées au déficit de l’attention et les troubles connexes sont bien vulgarisés. D’ailleurs, au travers des explications, on peut lire les commentaires de Luna, une fillette qui a un déficit de l’attention, et de ses parents pour favoriser la compréhension. Nul doute que certains enseignants vont reconnaître leurs élèves ou se retrouver dans ces récits! À cela s’ajoutent les histoires de quatre jeunes qui illustrent différentes facettes du déficit de l’attention.

La seconde partie de l’ouvrage de 150 pages est consacrée aux interventions possibles. L’auteure offre aux parents et aux enseignants de nombreux trucs très concrets à appliquer dans le quotidien. Par exemple, elle suggère de toujours écrire les devoirs au même endroit sur le tableau et de conserver le même horaire de devoirs. Aux parents, elle propose notamment d’instaurer un système de jetons pour les devoirs et le ménage. Il y est aussi question de la médication qui est parfois nécessaire et des traitements non reconnus.

Déficit de l’attention sans hyperactivité : compréhension et interventions, d’Emmanuelle Pelletier, est publié aux Éditions Quebecor.

Bravo à Mme Julie Rancourt qui a gagné un exemplaire du livre en répondant à notre question concours!

Laisser un commentaire