Mon cerveau a besoin de lunettes

1

Il s’est écrit de nombreux documents pour expliquer le déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) aux parents, aux enseignants et aux professionnels de la santé. Mais les enfants ont souvent été oubliés. La psychiatre Annick Vincent a finalement remédié à la situation en lançant le livre Mon cerveau a besoin de lunettes aux Éditions Quebecor.

Ce livre d’une cinquantaine de pages est présenté sous la forme d’un journal personnel, celui de Tom, huit ans. Les causes, les signes, les conséquences et les traitements du TDAH y sont expliqués avec un langage simple et accessible. Au fil des pages, notés sur des Post it, on trouve une foule de trucs pour aider l’enfant à mieux gérer son quotidien. En plus de permettre au jeune souffrant de TDAH de comprendre ce qui lui arrive, le livre peut être utilisé pour sensibiliser les enfants qui le côtoient.

La mise en page colorée et très dynamique est aussi très attrayante pour les jeunes. Plusieurs des illustrations ont été réalisées par des élèves de l’école Les Sources et les autres sont l’œuvre de Mathieu Gérard.

À la toute fin, on trouve également une liste de ressources et de références pour en apprendre davantage.

Médecin psychiatre et mère de quatre garçons, Annick Vincent est très impliquée dans la transmission des connaissances relatives aux troubles de l’attention. Elle est aussi l’auteure du livre Mon cerveau a encore besoin de lunettes, destiné aux adultes vivant avec le TDAH.

Mon cerveau a besoin de lunettes, d’Annick Vincent,
est publié aux Éditions Quebecor.

Félicitations à Mme Julienne Plourde, qui a remporté un exemplaire de ce livre, en répondant à la question “Combien d’enfants sur vingt souffrent d’un TDAH?”. La réponse se trouvait ici : 1 enfant sur 20.

Laisser un commentaire