Transmettre des messages positifs aux ados sur les différentes plateformes audiovisuelles

0

Alors qu’il est facile de passer des messages positifs aux jeunes de 3 à 10 ans dans les émissions jeunesse, il s’avère plus difficile de parler santé, éducation et sexualité aux préadolescents et aux adolescents plus rébarbatifs à la promotion d’habitudes de vie plus saines. Pour discuter des meilleures façons de joindre ce public, l’Alliance Médias Jeunesse a rassemblé Judith Gaudet, chercheure membre du Groupe de recherche Médias et santé (GRMS), professeure associée à l’Université du Québec à Montréal, Amy Friedman, présidente de Redhead Consulting, Anthony Gurr, designer de jeux vidéo et Carla Seal Wanner, directrice du secteur pédagogique de Flickerlab.

Pour lire l’article de Sophie Bernard sur Lien multimédia

Laisser un commentaire