Clair 2011 : inspiration pour éduquer autrement

3

Dans le sillon du succès du colloque Clair 2010, les organisateurs tiendront Clair 2011, les 27, 28 et 29 janvier prochain au Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska de Clair. « C’est notre façon d’amener des conférenciers de qualité, en français, au Nouveau-Brunswick, explique Roberto Gauvin, directeur de cette école. Nous sommes éloignés des grands centres, mais nous avons mis sur pied un colloque d’envergure internationale! »

C’est sur le thème « Voir l’éducation autrement » que s’articulent les conférences et ateliers du colloque. Présentation de blogues d’étudiants, visite de studio de télévision pour les élèves et autres outils technologiques pour stimuler l’apprentissage seront à l’honneur.

François Guité, enseignant d’anglais à l’école de Rochebelle et ex-coordonnateur du Réseau d’information pour la réussite éducative donnera la première conférence, le 27 janvier. Sébastien Paquet, blogueur et professeur à l’Université de Montréal, décrira en conférence des façons de préparer les écoles à l’ère de la communication, afin que les jeunes y occupent un rôle dans la création d’une culture de collaboration ouverte. Daniel Peraya, docteur en communication et professeur à l’Unité des technologies éducatives de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’éducation de l’Université de Genève, fera sa présentation la même journée. Finalement, le 28 janvier, Laurence Juin, enseignante d’histoire, de géographie et de lettres dans un lycée professionnel à La Rochelle livrera un témoignage sur le thème «une expérience au contact des TIC qui sert bien la pédagogie et les apprentissages ».

« Notre mission principale, tout au long de la fin de semaine, est de réseauter, affirme Roberto Gauvin. Les écoles avant-gardistes en matière de technologies en salle de classe, comme le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska, pourront partager leurs ressources. D’ailleurs, vendredi, les participants visiteront notre école en action, alors que les élèves seront en classe; nos étudiants sont les ambassadeurs de Clair 2011. » Le Centre souhaite en effet mettre en évidence ses pratiques pédagogiques innovatrices, comme leur projet de blogue scolaire.

Entre les conférences, des événements de socialisation ainsi que des ateliers dynamiques sont au menu. Par exemple, les participants sont invités à faire une affiche sur laquelle ils présentent leurs propres initiatives. Celles-ci seront mises en valeur lors d’une session où chaque volontaire expliquera son projet.

« Le succès de Clair 2010 a surpris tout le monde, décrit le directeur du Centre d’apprentissage. Clair 2011 bénéficie donc du soutien accru de notre communauté. Tous nos organisateurs sont bénévoles! » Le colloque invite les étudiants en pédagogie, des enseignants de tous les niveaux, des responsables scolaires ainsi que tous les membres de la communauté qui s’intéressent à l’éducation à y participer. « Clair 2011 nourrira les possibilités de réussite pour les élèves de tous les milieux, souhaite Roberto Gauvin. Nous sommes une petite école francophone de campagne au Nouveau-Brunswick. Pourtant, l’éducation que nous y proposons se base sur l’apprentissage par projet et l’utilisation de l’informatique. Ce que les participants de Clair 2011 observeront durant leur visite se développe à longueur d’année, chez nous. »

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement la revue de la semaine de l'École branchée en ligne!