Le TBI et Logiciels éducatifs

0

Par cette chronique, Mélissa Bricault, responsable du site LogicielsÉducatifs.qc.ca, invite les enseignants à apprivoiser le tableau blanc interactif pour enrichir leurs pratiques pédagogiques.

Le tableau blanc va-t-il révolutionner l’apprentissage? Voici une question que l’on est en droit de se poser suite à une arrivée massive dans nos écoles de cette innovation technologique. Vous avez dit innovation? Cet outil en est-il vraiment une? En fait, l’aspect novateur vient de l’utilisation que l’on en fait et non pas de l’outil lui-même. Pourrait-on qualifier de novatrice une utilisation du TBI qui serait la reproduction de ce que l’on fait sur un tableau vert, la poussière en moins? Probablement que l’on peut se dire sans se tromper qu’une telle utilisation ne bouleverse pas les pratiques pédagogiques.

Alors? Comment peut-on profiter de l’arrivée du tableau blanc pour enrichir nos pratiques pédagogiques? Comment l’intégrer et quels logiciels exploiter pour favoriser l’interactivité en classe? En fait, y a-t-il des logiciels destinés qu’à l’utilisation du tableau blanc interactif? Quelles approches pédagogiques l’enseignant adopte-il dans l’utilisation de ces outils?

La mise en commun, la sauvegarde des traces, l’accès à de multiples ressources, l’interactivité sont autant de possibilités qu’offre le tableau blanc interactif. Offrir l’accessibilité de ce tableau tactile aux élèves peut être parfois ardue ou oubliée. Naviguer sur un site Internet, consulter un logiciel de référence, noter des idées, revenir sur une résolution de problème, répondre à des questions de recherche en équipe ou en grand groupe démontrent bien l’authenticité qu’amène cet outil dans la classe.

Il n’y a pas d’outils spécifiquement destinés qu’à l’utilisation du tableau tactile, mis à part les logiciels de créations de leçons interactives (Notebook, ActivInspire, ActivStudio, InterWrite…). Bref, tous les logiciels, sites, applications en ligne sont à la portée des enseignants et des élèves dans la classe, il suffit d’orienter l’élève vers la construction, la coconstruction, le raisonnement par la différenciation de nos approches pédagogiques.

Par contre, certains logiciels offrent des outils virtuels, des images et des explications de phénomènes en temps réel, des simulations et des animations qui facilitent l’interactivité sur le tableau tactile et motivent les apprenants dans la construction de leur apprentissage.

Voici quelques exemples de ces logiciels et le lien vers la fiche de logiciels éducatifs (LÉ) pour consulter leur description (onglet sommaire) et leurs évaluations sommaires, réalisées par des enseignants.

Sélectionnez le bon outil en fonction de votre intention pédagogique. Logiciels éducatifs vous guide dans ce vaste monde du logiciel avec ses évaluations, ses expérimentations de produits et vous partage son expertise en ligne.

Vous y retrouverez différents types d’outils pour différentes intentions pédagogiques:

  • Logiciels de création de leçons interactives;
  • Logiciels de référence pour comparer, rechercher, analyser;
  • Logiciels outils pour calculer, représenter graphiquement, diffuser, créer, inventer;
  • Logiciels d’accompagnement des apprentissages pour exercer, enrichir.

Suggérez-nous vos logiciels pour de futures évaluations!

Le portail TBI du RÉCIT vous propose des ressources pédagogiques en lien avec l’intégration du tableau blanc interactif en classe.

Par Mélissa Bricault, responsable Logiciels éducatifs