L’école en réseau pour soutenir les classes multiâge

0

Québec – « Le système universitaire s’attarde peu à la réalité des classes multiâge », constate Stéphane Allaire, professeur de pratiques éducatives au secondaire à l’Université du Québec à Chicoutimi. C’est pour pallier à ce manque que les Université du Québec en Outaouais, à Chicoutimi et en Abitibi-Témiscaminque ont développé conjointement un nouveau microprogramme de deuxième cycle : Intervention dans les petites écoles et les classes multiâge en réseau.

Le programme, qui démarre cet automne, est constitué de trois cours, donnés chacun par une université différente :
-Contexte éducatif d’une petite école et d’une classe multiâge
-Apprentissage en réseau et environnement collaboratif
-Interventions didactiques en classes multiâge et en réseau

« Nous avons opté pour une formule de séminaire, en direct et interactive : le cours entier se donne en vidéoconférence, à distance », explique M. Allaire, qui a travaillé à mettre sur pied le programme court.

« Nous avons testé ce concept avec un projet pilote au printemps 2009 : les enseignants qui y ont participé ont apprécié la flexibilité d’horaire associée à notre formule. Nous avions, dans le groupe, un enseignant sur la Côte-Nord : grâce à Internet, il a pu suivre le cours sans quitter son emploi, et sans se déplacer! » raconte-t-il.

Le programme Intervention dans les petites écoles et les classes multiâge en réseau vise autant les nouveaux enseignants que ceux déjà en exercice. Chaque semaine, le professeur qui donne le cours organise différentes plages horaires qui durent chacune deux heures pour rejoindre tous ses élèves via Internet.

Ceux-ci ont des lectures préparatoires et doivent participer à un forum de discussion avec les autres apprenants, à chaque semaine, au moment où ils le souhaitent. Les participants doivent planifier un projet de mise en réseau dans leur propre classe, en équipe avec d’autres enseignants qui suivent le cours. C’est ce projet qui sera évalué.

Le programme ne s’adresse pas qu’aux mordus de l’informatique. Selon ces concepteurs, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances avancées sur le Web ou les ordinateurs – savoir comment visiter un site Web est suffisant.

Les personnes intéressées peuvent soumettre une demande d’admission jusqu’au 17 septembre dans une des trois universités. Le premier des trois cours débutera le 5 octobre. Le second cours sera dispensé à l’hiver 2011; le troisième à l’automne 2011.

Classe multiâge en hausse
Le nombre de classes multiâge augmente au Québec depuis plusieurs années ; créer des classes avec des élèves de différents niveaux est, pour les commissions scolaires, une façon de compenser la baisse démographique.

« Ces classes sont de plus en plus nombreuses en ville, mais la plupart sont encore situées dans des régions éloignées, observe Stéphane Allaire, qui travaille présentement à la rédaction d’un guide pédagogique conçu spécifiquement pour les enseignants des classes multiâge. Les enseignants de ces petites écoles ont peu de collègues ; utiliser des outils éducatifs via Internet permet d’ouvrir la classe sur le monde et de briser l’isolement professionnel. »

Liens :
Le site officiel du programme : http://www.multiage-reseau.ca/
Dépliant promotionnel : http://affordance.uqac.ca/publications/DepliantPrgCourt.pdf

Par Viviane de Repentigny

Laisser un commentaire