Équiterre incite les jeunes à consommer des produits locaux

0

Montréal – L’organisme Équiterre a récemment fait le bilan de son projet d’alimentation responsable À la soupe! et en a profité pour lancer le conte pour enfants Kiko et le potager coloré.

Équiterre expérimentait depuis 2007, dans le cadre du projet À la soupe!, l’introduction des notions d’environnement, de santé et de solidarité au menu des garderies, des écoles et des hôpitaux en partenariat avec des fermes locales, certifiées biologiques ou en démarche de certification.

À la suite de ces trois années d’expérimentation, l’organisme à but non lucratif, qui a pour mission d’inciter les citoyens à faire des choix écologiques, équitables et solidaires, vient de publier un guide pour outiller les institutions qui désirent s’approvisionner en fruits et légumes locaux.

De la ferme à la cafétéria : pour mettre l’alimentation responsable au menu propose aux établissements scolaires et hospitaliers un cheminement détaillé pour instaurer l’approvisionnement responsable.

Le guide contient, entre autres, un calendrier de disponibilité des fruits et légumes au Québec et un calendrier annuel des étapes à suivre afin de développer une saine relation d’affaires entre institutions et producteurs.

Équiterre a profité de l’occasion pour lancer son conte pour enfants : Kiko et le potager coloré. Ce conte sur l’alimentation locale, présenté sous la forme d’un livre et d’un CD, a été réalisé avec la collaboration de celle qui a donné vie à Passe-Partout, Marie Eykel. Il est possible de s’en procurer une copie en communiquant avec Équiterre.

« Les habitudes que les enfants prennent aujourd’hui forgent la société de demain. Leur apprendre à bien se nourrir est un enjeu de santé publique, tout comme leur faire découvrir la diversité et la beauté de ce que nous produisons ici est gage de santé pour notre collectivité », a souligné Marie Eykel.

Le projet À la soupe! proposait également un volet éducatif pour informer les élèves sur les pratiques alimentaires saines et écologiques. Une trousse pédagogique gratuite a été conçue pour stimuler l’intérêt des jeunes âgés de 3 à 17 ans pour les produits locaux. La trousse comprend des activités multidisciplinaires, des contes et des comptines.

Plusieurs établissements scolaires et hospitaliers ont participé au projet À la soupe! dont 12 garderies et 15 écoles primaires. Ces établissements étaient jumelés avec des fermes locales et ainsi, ils ont été approvisionnés une partie de l’année en fruits et légumes frais et cultivés localement dans le respect de l’environnement.

Le projet pilote terminé, le combat d’Équiterre pour une alimentation responsable ne s’arrête pas là. Cette organisation, qui intervient auprès des décideurs, invite le gouvernement du Québec à imposer des pourcentages minimaux d’achat local et à aider les entreprises agricoles à se doter de structures pour mieux répondre aux exigences du milieu.

Par Marie-Christine Leblanc

Laisser un commentaire