Communiqué: Plus de 120 acteurs des milieux culturel et scolaire se rencontrent au Rendez-vous Arts-Éducation

0

Québec – À l’invitation du Conseil de la culture, quelque 120 acteurs du monde scolaire et du milieu culturel des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont pris part le 9 juin au Rendez-vous Arts-Éducation, tenu au Musée national des beaux-arts du Québec. L’événement s’est avéré un vif succès d’intérêt et de participation. Acceptant le défi de devenir des passeurs culturels pour les jeunes, les intervenants du milieu culturel et du monde scolaire ont convenu qu’ils avaient besoin, pour assumer pleinement ce rôle, d’être davantage appuyés et outillés. Ils ont proposé un ensemble de pistes d’action visant notamment la formation des maîtres, la mise en commun d’un lieu d’échanges entre les deux secteurs ainsi qu’un accompagnement accru des diverses instances gouvernementales et partenaires.

L’événement a proposé une programmation variée permettant aux acteurs des deux secteurs en présence d’échanger sur leurs réalités respectives, de partager des expériences fructueuses et d’explorer des façons d’améliorer et d’accroître leurs collaborations. « Nous sommes fiers de cette initiative régionale qui constitue une première et qui a permis de favoriser les rapprochements entre tous les acteurs qui ont à cœur de créer des occasions de rencontres entre les jeunes, les artistes et leurs œuvres » a souligné M. Marc Gourdeau, président du Conseil de la culture.

Le Rendez-vous a été l’occasion de rappeler que la région constitue un important pôle culturel et qu’elle compte un grand nombre d’activités artistiques et culturelles dédiées à l’enfance et à la jeunesse. « Cette richesse constitue un atout formidable pour que les arts occupent davantage le quotidien des jeunes dans notre région, et je crois que nous avons aujourd’hui mis en place des conditions favorables pour tendre vers cet objectif » a-t-il ajouté.

Le président du Conseil de la culture a précisé : «Nous avons pu relever aujourd’hui un certain nombre de contraintes auxquelles sont confrontés les acteurs culturels et scolaires de nos deux régions. Il semble clair pour tous que, bien qu’elle constitue la base première du succès de l’intervention auprès des jeunes, l’action terrain doit pouvoir s’appuyer sur des politiques, des programmes et des soutiens adaptés aux réalités des partenaires des deux secteurs concernés ».

Le Conseil de la culture produira à l’automne les actes du Rendez-vous Arts-Éducation et identifiera des pistes d’action à privilégier pour donner suite aux recommandations formulées lors de cette rencontre dont l’ensemble des participants a dit souhaiter le renouvellement.