Plus d’un Français sur deux croit en l’avenir du livre numérique

0

France – Le Centre National du Livre a commandé une enquête à Ipsos sur « les publics du livre numérique ». Les résultats de cette étude viennent d’être rendus publics. Les Français semblent peu nombreux à s’intéresser au livre numérique. Pourtant, 45%croit que le livre numérique coexistera avec le livre papier et 7% pense que le numérique remplacera le papier…

Cette enquête d’Ipsos permet d’évaluer la perception du livre numérique auprès du grand public et de comprendre les enjeux pour développer le marché du livre numérique et intéresser les lecteurs.

Près d’un Français sur deux (47%) a déjà entendu parler du livre numérique, mais si la majorité (56%) sait ce que c’est, 36% confondent avec le support de lecture (liseuse). Leurs connaissances liées au livre numérique sont donc assez limitées.

L’enquête montre que seuls 5% des Français ont déjà lu un livre numérique. Le support de lecture utilisé a été le plus souvent l’ordinateur fixe ou portable. Au final, seulement 0,25% ont déjà lu un livre sur une liseuse, donc un support vraiment conçu pour la lecture numérique.

Des lecteurs au profil commun

14% des Français se disent intéressés par le livre numérique, mais 22% supplémentaires pourraient avoir potentiellement un intérêt pour le livre numérique, car ils sont de grands lecteurs ou sont technophiles.

Ceux qui lisent des livres numériques ont un profil commun : ce sont surtout des hommes (65%) âgés de 34-35 ans, technophiles, grands lecteurs, de catégorie socioprofessionnelle élevée et principalement parisiens.

La perception du livre numérique reste assez variable : 38% estiment que le livre numérique est fondamentalement différent du livre papier, 25% pensent que c’est le livre papier en moins bien et 21% croient qu’ils ont les mêmes fonctions.

Les freins et les motivations à la lecture numérique

Parmi les inconvénients du livre numérique ou les raisons qui dissuaderaient de lire des livres numériques, le manque du contact physique avec le livre est l’une des raisons les plus citées. On trouve aussi en deuxième raison très citée la fatigue de la lecture sur écran. Les autres principales critiques sont : l’offre restreinte, le coût du livre numérique, la difficulté de trouver le livre recherché, l’utilisation compliquée des sites de téléchargement, la complexité de la manipulation des livres numériques et le fait de ne pas être propriétaire des livres achetés sur certains sites…

En sens contraire, les motivations qui pourraient pousser les lecteurs à lire des livres numériques sont : le prix plus bas des livres numériques, la simplicité d’accès, la possibilité d’avoir des titres épuisés en format papier, la facilité du transport, la capacité de stockage…

Interrogés sur le prix que devraient avoir les livres numériques, tous sont d’accord pour dire que le livre numérique doit être environ 40% moins cher. Ainsi, pour un roman récent vendu 20 euros en format papier, les personnes interrogées estiment que le prix du format numérique devrait être de 12 euros.

Même si pour l’instant, les Français s’intéressent peu au livre numérique, ils sont en majorité conscients de l’évolution du marché du livre et réclament que les livres numériques soient plus accessibles pour tout le monde, avec une plus grande offre et un coût plus avantageux.

Pour consulter les résultats de l’enquête Ipsos, cliquez ici.

Par Lucile Donnat

Laisser un commentaire