ANNONCE

200 nouveaux Code Clubs verront le jour au Québec d’ici 2021

Le 25 mai dernier, l’organisme Kids Code Jeunesse annonçait officiellement la création de 200 nouveaux Code Clubs dans les bibliothèques et établissements publics du Québec. L’École branchée y était.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

Le 25 mai dernier, l’organisme Kids Code Jeunesse annonçait officiellement la création de 200 nouveaux Code Clubs dans les bibliothèques et établissements publics du Québec. L’École branchée y était.

L’annonce s’est faite à la Maison de la Littérature, l’un des établissements du réseau des bibliothèques publiques de la Ville de Québec, en présence notamment de Mme Kate Arthur, présidente et directrice générale de l’organisme Kids Code Jeunesse (KCJ), M. Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada, et M. Yannis Mallat, président et directeur général d’Ubisoft Canada. Plusieurs jeunes de 8 à 12 ans, le public visé par ces clubs, ainsi que leurs parents, s’étaient aussi déplacés pour assister à l’annonce et participer à un atelier de création avec Scratch.  

Pour Yannis Mallat, cette annonce de la mise en place de 200 nouveaux « Code Clubs », pour laquelle Ubisoft Éducation s’est engagé à contribuer à hauteur de 150 000 $, jouera un rôle important dans la préparation de plus de 8000 jeunes aux métiers du futur. « L’objectif n’est pas de se substituer aux éducateurs, mais de s’associer à des partenaires afin de créer l’étincelle pour les sciences et technologies », a-t-il expliqué.

Pour sa part, M. Duclos a rappelé que la technologie, ce n’est pas seulement le code et les jeux vidéo. Il estime que c’est un moyen de parvenir à régler de grands enjeux environnementaux, et de donner à chaque être humain la chance d’être bien. Il a aussi cité l’ouvrage Le Petit Prince de St-Exupéry : il est important non pas de prévoir l’avenir, mais bien de le préparer.

Le programme vise ouvertement à attirer les jeunes vers les STIM (sciences, technologies, informatique, mathématique). Les Code Clubs offriront une variété d’activités qui évolueront en fonction de l’âge des participants.

Selon KCJ, « il existe déjà des clubs dans 10 régions du Québec. Ce projet visant à ouvrir des clubs dans l’ensemble des 17 régions. D’autres régions pourront joindre l’initiative en fonction de la demande des bibliothèques locales. »

C’est donc un déploiement à suivre!

Site Web de Kids Code Jeunesse : https://kidscodejeunesse.org/fr/accueil

L'honorable Jean-Yves Duclos (Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada), Kate Arthur (Kids Code Jeunesse) et Yannis Mallat (Ubisoft Canada)
L’honorable Jean-Yves Duclos (Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada), Kate Arthur (Kids Code Jeunesse) et Yannis Mallat (Ubisoft Canada) (c) L’École branchée

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :