La réalité virtuelle dans votre classe!

0
397

La réalité virtuelle dans votre classe… C’est pour très bientôt! Vous pouvez même déjà l’intégrer, à faible coût, à un nombre incroyable d’activités pédagogiques liées aux programmes! Voici comment.

Le colloque Les Tablettistes s’est tenu à Ottawa le 6 janvier 2017. La réalité virtuelle y a été le sujet de plusieurs activités. Les experts invités l’ont abordée selon divers angles, mettant en lumière la relation de cette « réalité actuelle » avec l’éducation.

Aujourd’hui, on fait un résumé du très intéressant atelier de Mme Lise Galuga, conseillère pédagogique au sein de l’équipe TacTIC du CFORP.

Petit rappel : qu’est-ce que la réalité virtuelle?

La réalité virtuelle (virtual reality, VR) est une forme de multimédia interactif ou réalité simulée par ordinateur, dont l’essor date principalement des années 2010. La réalité virtuelle permet d’entrer dans un monde artificiel créé numériquement. C’est à l’aide d’un casque qu’on accède à un système d’affichage 3D stéréoscopique. On peut visiter des projections du monde réel ou de mondes imaginaires.

Lise Galuga est une femme passionnée par son travail qui consiste principalement à conseiller les enseignants sur l’usage efficace du numérique en classe. Son atelier cherchait à nous familiariser avec la réalité virtuelle en explorant certaines applications et en réfléchissant au potentiel éducatif de cette technologie.

Trois applications et c’est parti!

Pour cet atelier, il nous fallait télécharger sur nos appareils mobiles les trois applications suivantes :

Photo : Ninon Louise Lepage
Photo : Ninon Louise Lepage

Avec des Google Cardboards, petits appareils qui coûtent une vingtaine de dollars, et un iPod ou un téléphone intelligent et en allant sur YouTube 360, vous pouvez choisir de vous transporter dans la Seconde Guerre mondiale, par exemple. Les élèves comprendront mieux les difficultés inhérentes à la vie sur un champ de bataille. L’étude de l’histoire prend une toute autre dimension. Des missions de la NASA et des documents de National Geographic y sont aussi régulièrement mis de l’avant.

L’application Google Expeditions permet de se promener dans des musées, d’explorer des fonds sous-marins ou même d’aller dans l’espace. Lors de l’atelier, nous avons exploré Paris, la Chapelle Sixtine et la bibliothèque du Parlement canadien.

La Terre a été photographiée à 80 % et on peut visiter tous ces lieux grâce à Goggle Street View. Ces phénoménales ressources sont à la disposition des enseignants qui peuvent les intégrer dans une quantité incroyable d’activités pédagogiques liées aux programmes.

Une démarche pédagogique structurée

La principale leçon à tirer de la présentation de Mme Galuga est de s’assurer de dépasser l’étape de visite passive lors de l’utilisation des appareils de réalité virtuelle. En effet, comme toutes les TIC, ils ont un grand potentiel éducatif, mais on doit les intégrer à une démarche pédagogique structurée.

Article précédentRéalité virtuelle, rêve ou réalité en éducation?
Article suivantParticiper à l’aventure Canada C3
Ninon Louise LePage est pédagogue et muséologue récemment sortie d’une retraite prématurée pour renaître comme désigner pédagogique. Elle a enseigné à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université de Sherbrooke en didactique des sciences, en plus de travailler au Réseau canadien d'information sur le patrimoine comme expert-conseil en muséologie. Elle écrit également pour nos amis français chez Ludomag. Elle invite par ailleurs tous les intéressés à la contacter afin qu’elle parle de vous, vos élèves, votre école et vos expériences particulières en éducation au numérique et à l’informatique.

Laisser un commentaire