C’est parti pour une 4e édition du REFER et ses projets de classe

0
318

par Bertrand Formet

Le Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER) revient les 16 et 17 mars 2017 sous le thème « La classe : un univers de créativité ! ».

Le Rendez-vous des Écoles Francophones en Réseau (REFER) propose à l’ensemble de la francophonie un cycle de 48 heures de conférences, d’ateliers et d’échanges pour :

  • créer des liens durables en éducation entre les communautés francophones;
  • encourager et développer des pratiques innovantes;
  • accompagner et soutenir les enseignants dans les usages pédagogiques numériques.

Ces 48 heures de conférences sont précédées de projets pédagogiques proposés aux classes du primaire et du secondaire. Ces projets sont présentés et mis en avant pendant les deux journées du REFER qui se déroule durant la Semaine de la francophonie.

 

Retour sur l’édition 2016

En 2016, la 3e édition aura marqué un véritable tournant dans l’organisation du REFER, principalement pour sa programmation, sa fréquentation et sa diffusion :

La retransmission des conférences est disponible sur la chaîne Youtube du REFER.

  • La proposition de projets de classes en amont du REFER : 5 projets longs proposés (4 mois) et 130 classes francophones inscrites.
  • 2 concours (« Twittérature » et « Lumière sur les sciences »), qui ont réuni 1400 élèves.

Le REFER 2017 : « La classe : un univers de créativité! »

L’édition 2017 aura lieu les 16 et 17 mars 2017, pendant la Semaine de la francophonie, comme lors des trois éditions passées.

Le thème sera « La classe : un univers de créativité ! ». Cette édition mêlera toutes les disciplines scolaires, misera sur l’échange et la collaboration entre les participants et surtout mettra en lumière les élèves et leurs réalisations.

Plusieurs projets pédagogiques sont proposé.

Quatre projets principaux :

  • École 2025 : projet intégrant des casques de réalité virtuelle (cardboard par exemple). En partant des objets connectés d’aujourd’hui et de leur présence croissante (aspirateurs, téléviseurs, domotique, voitures, jouets, montres, téléphones…), il s’agira d’imaginer comment ces technologies vont être intégrées dans l’école en Que permettront demain ces objets d’aujourd’hui? Que ne permettront-ils pas?
  • Anime Histoire : il s’agira, à la manière d’un cadavre exquis et sur un thème imposé, d’écrire une histoire de manière collaborative et de créer des illustrations qui prendront la forme d’un film d’animation.
  • Legrandsaut : les élèves nous racontent les craintes qu’ils avaient avant la « grande rentrée» lors des étapes importantes de la scolarité que sont le passage à l’école primaire, au collège, au lycée ou à l’université. Ce projet propose de créer un pont entre l’avant et l’après en mettant les élèves en lien.
  • Sciences pour tous : ce projet veut placer les élèves dans un contexte d’interdisciplinarité notamment avec les sciences et le franç Il leur permettra de comprendre l’importance de l’explicitation et du vocabulaire utilisé dans l’apprentissage des sciences par le biais de la production d’une capsule vidéo de vulgarisation scientifique.

Des projets satellites

D’autres projets pourront également s’ajouter. Ils seront présentés sur le site du REFER.

Ces projets bénéficieront d’un accompagnement des enseignants et des classes en fonction des possibilités des organisateurs jusqu’en mars 2017.

Les deux concours

Les concours « Twittérature », basé sur les mots proposés par l’opération « Dis-moi dix mots », et « Lumière sur les sciences! », concours vidéo de vulgarisation scientifique, sont aussi de retour!

Déroulement au cours de l’année

  • En décembre 2016 : des classes s’inscrivent dans les projets proposés.
  • En janvier et février 2017, les projets sont déployés dans les classes et ont lieu les concours de vulgarisation scientifique et de Twittérature.
  • Toute l’année scolaire, des productions régulières sont réalisées et partagées par chacun : réseaux sociaux, blogues, sites…
  • Les 16 et 17 mars 2017, les 48 heures de conférences, au Québec et en France (à Besançon) intégrant les réalisations pédagogiques.

Gigaoctets de culture : des performances où le numérique est au service des arts

Une nouveauté cette année : Gigaoctets de culture. Afin de donner de la visibilité à des projets novateurs, le REFER souhaite, pour cette 4e édition axée sur la créativité, mettre en scène des projets où le numérique se retrouve au service de l’art. Ainsi, on invite les classes qui le souhaitent à partager la scène du REFER en présentant une oeuvre ou une performance à laquelle le numérique apporte une plus-value. Deux plateaux sont confirmés : Québec et Besançon.

Comment participer au REFER 2017?

 

Note de l’École branchée :
L’École branchée est fière d’être partenaire encore cette année! On espère vous y voir!

Laisser un commentaire