Anniversaire du Mouvement éducatif Les Débrouillards : 35 ans de Débrouillardises!

0
65
Réseau Technoscience Anniversaire du mouvement Les Débrouillards

MONTRÉAL, le 10 déc. 2016 /CNW Telbec/ – Le 10 décembre 2016, le Mouvement éducatif Les Débrouillards célébrait ses 35 ans au Planétarium Rio Tinto Alcan à Montréal. Pour l’occasion, de nombreux artisans des Débrouillards, des jeunes passionnés de science et la mascotte de Beppo étaient réunis.

Réseau Technoscience Anniversaire du mouvement Les Débrouillards
M. Marco Blouin, directeur général Science et innovation, ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, M. Félix Maltais, éditeur et fondateur Les Débrouillards, Beppo et M. Roland Grand’Maison, président Publications BLD et directeur général du Réseau Technoscience (Groupe CNW/Réseau Technoscience)

« Le succès des Débrouillards depuis 35 ans, c’est la preuve que les Québécois considèrent la science comme importante pour eux et leurs enfants. C’est prometteur pour le développement social, écologique et économique de notre société », a déclaré l’éditeur-fondateur Félix Maltais, lors de la célébration des 35 ans de ce mouvement éducatif,

Connu pour ses trois magazines (Les Explorateurs, Les Débrouillards et Curium), ses activités d’animation à travers le Québec sous l’égide du Réseau Technoscience, ses sites web, ses livres d’expériences et de BD, et ses séries télévisées, ce mouvement éducatif  créé au Québec est répandu dans plusieurs pays, dont la France, la Belgique, le Maroc, etc.

« La soif d’apprendre et le plaisir de faire de la science, on les voit chez de plus en plus de jeunes lors de nos activités d’animation scientifique partout au Québec.» a souligné de son côté Roland Grand‘Maison directeur du Réseau Technoscience.

Le Mouvement éducatif Les Débrouillards a été créé par l’Agence Science-Presse et le Réseau Technoscience, auxquels la maison d’édition Bayard Canada s’est jointe en 1994.

L’action éducative du mouvement est soutenue financièrement par le ministère québécois de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, ainsi que par le Fonds du Canada pour les périodiques, qui relève de Patrimoine canadien.

 

SOURCE Réseau Technoscience

Laisser un commentaire