Parler pour apprendre : l’oral au service de l’apprentissage

0
453

Le site Capsules orales se veut un outil de développement professionnel des enseignants et futurs enseignants oeuvrant en immersion française et souhaitant ajouter à leurs compétences l’utilisation de l’oral, notamment à l’aide du numérique, au service de l’apprentissage.

À l’occasion du congrès de l’ACELF, qui se déroule jusqu’à demain à Québec sous le thème #franconumérique2016, nous avons rencontré la professeur adjointe Martine Pellerin, de l’Université d’Alberta (Campus Saint-Jean). Elle est notamment responsable du projet Capsules orales, visant à produire des capsules vidéo relatant les bonnes pratiques et les succès dans l’emploi de l’oral pour l’enseignement et l’apprentissage, particulier pour le français en immersion.

L’une des sections du site s’intéresse particulièrement aux technologies numériques telles que les baladeurs (iPods) et tablettes, offrant la possibilité de documenter à la fois le processus et les résultats d’apprentissage. Aussi, elles permettent de collectionner des traces tangibles du processus et du produit à l’oral. Par exemple, les élèves peuvent documenter leur lecture à voix haute, leur planification de leurs projets d’écriture ou autre. On peut aussi en bénéficier dans le processus d’évaluation et d’auto-évaluation. On y compte une dizaine de vidéos à ce jour, mais Mme Pellerin nous explique que plusieurs nouvelles capsules à propos des technologies feront prochainement leur apparition.

Un outil de développement professionnel pour les enseignants

En bref, la ressource en ligne Capsules orales se veut avant tout un outil pratique pour le développement professionnel des enseignants oeuvrant en immersion française et qui souhaite ajouter à leurs connaissances et à leurs compétences l’utilisation de l’oral au service de l’apprentissage. Elle se veut aussi un outil de formation professionnelle pour les futurs enseignants en immersion française.

Les Capsules orales sont le fruit d’un partenariat de type recherche-action collaborative avec des enseignants en immersion précoce et Martine Pellerin, Ph. D., chercheuse et professeure adjointe au Campus St-Jean de l’Université de l’Alberta. Le projet de recherche avait comme premier but d’explorer et de développer des stratégies pédagogiques qui favorisent avant tout l’utilisation de l’oral comme outil au service de l’apprentissage et de l’évaluation en littératie, le tout en passant par les différentes matières enseignées.

À découvrir ici!

Laisser un commentaire