Si j’avais su avant… Découvrir les métiers et professions à l’aide de ressources numériques

0
850
Photo : salle de classe PPO de l’enseignante Judith Des Chatelets, école Saint-Henri, Commission scolaire de Montréal

Dans la vidéo intitulée Si j’avais su avant…, les élèves de la classe de Projet personnel d’orientation de l’école secondaire Saint-Henri, à Montréal, réalisent une démarche d’exploration individuelle d’un métier ou d’une profession qu’ils découvrent à l’aide de guides d’activités, de coffrets-projets, de sites d’exploration, d’information scolaire et professionnelle et d’entretiens avec des travailleurs.

Ces outils d’information, d’observation, d’exploration et d’expérimentation leur permettent de trouver des réponses à certaines des questions qu’ils se posent, d’en formuler d’autres, d’élargir leur vision du monde du travail et ainsi, ils développent leur compétence à s’orienter.

Photo : salle de classe PPO de l’enseignante Judith Des Chatelets, école Saint-Henri, Commission scolaire de Montréal
Photo : salle de classe PPO de l’enseignante Judith Des Chatelets, école Saint-Henri, Commission scolaire de Montréal

Plongés dans une culture où les ressources numériques sont omniprésentes et guidés par leur enseignante, les élèves ont l’occasion de se sensibiliser à l’évolution des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le temps et à la place qu’ils occupent dans les métiers d’aujourd’hui et de demain. En effet, le monde du travail et la vie de citoyen sont très différents de ce qu’ils étaient il n’y a pas si longtemps!

Ce lien culturel avec les métiers et les professions est la trame de fond de la démarche exploratoire. Pour ce faire, l’enseignante et le conseiller d’orientation de l’école sensibilisent les élèves, à travers l’intégration des technologies, aux valeurs familiales, sociales et culturelles pouvant influencer autant leurs intérêts, leurs parcours scolaires, la façon dont ils font des choix et prennent des décisions; notamment sur la place qu’occupent les TIC dans les tâches et l’environnement de travail. Il soulève également le questionnement sur l’influence du développement économique de la région, de la mondialisation des échanges et des nouvelles technologies.

Les élèves sont alors invités par leur enseignante à découvrir, par leur démarche exploratoire, comment les métiers et professions sont différents d’une culture à l’autre et comment les TIC y occupent une place similaire ou distincte? Ainsi, elle leur permettra de comprendre l’incidence des dimensions sociales, culturelles et technologiques sur la sphère du travail dans d’autres pays.

En complément d’activité, grâce à la collaboration de l’organisme invité, CyberCap, intervenant notamment dans le réseau scolaire à travers ses activités d’exploration professionnelle et de valorisation des TIC, les élèves vivent un stage qui les sensibilise à la culture numérique et qui les place au centre de l’action en reproduisant des fonctions de travail de ce secteur. C’est l’occasion pour eux de réaliser un mini film dont les bases ont été pré-scénarisées.

Ressources pour soutenir la démarche exploratoire de l’élève:

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participé à ce projet; notamment Judith Des Chatelets, enseignante PPO, Yannick Beaulieu, conseiller d’orientation et Pasquale Cazabon, coordonnatrice de projets chez CyberCap.

Article précédentFaire tomber le fossé entre les directions et les enseignants
Article suivantMicroscope, télescope, Periscope…
Manon Barrette poursuit des études au doctorat en administration de l’éducation à l’Université de Montréal, est titulaire d'un diplôme d'études supérieures spécialisées en administration de l'éducation et d’une maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université Laval, en plus d’être membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec depuis 2001. Durant plusieurs années, elle a occupé un poste de conseillère d’orientation à la Commission scolaire de Montréal. Elle est présentement spécialiste en sciences de l’éducation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et personne-ressource pour le Service national du RÉCIT du développement professionnel.