Avant la lecture : Choisir un livre numérique et optimiser son confort

0
993

schema_1

Le présent dossier proposera d’innombrables pistes pour marier lecture « traditionnelle » sur papier et outils numériques, mais débutons par des pistes pour vivre une expérience entièrement numérique. Tout d’abord, on découvre des répertoires de œuvres numériques adaptées au niveau des élèves, puis des trucs indispensables afin d’améliorer le confort de lecture à l’écran et tirer profit de certains outils pour faciliter la tâche aux élèves ayant des besoins particuliers.

 

Des répertoires de lectures numériques à connaître

Il existe plusieurs livres de toutes sortes disponibles gratuitement sur le Web. Le site Carrefour éducation propose d’ailleurs un guide thématique complet à cet effet : La lecture virtuelle à portée de tous. Ces ressources gratuites sont notamment intéressantes pour modéliser des stratégies de lecture sur le tableau numérique interactif (TNI), pour des pratiques guidées et partagées ainsi que pour la lecture autonome.

Elles sont également utiles dans le cadre de l’approche des « 5 au quotidien ». Certains ouvrages de type « lecture à soi » et « écoute de la lecture », deux des éléments de cette approche, ont d’ailleurs été répertoriées à la Commission scolaire des Découvreurs afin de faciliter les ateliers au primaire.

Pour les plus petits, le site Abracadabra propose des livres, mais également des activités, visant à favoriser la réussite des premiers apprentissages en littératie pour des élèves de maternelle, 1ère et 2e année. La ressource offre un module pour les parents, un pour les élèves et un autre pour les enseignants.

Enfin, un éditeur indien du nom de Pratham Books a mis ces dernières années plusieurs de ses livres pour enfants sous licence ouverte creative commons. Ceci lui a permis de poursuivre sa mission de mettre un livre entre les mains de chaque enfant du monde. Grâce à ce geste, l’éditeur permet à quiconque de prendre ses livres jeunesse, de les adapter, de les traduire et de les diffuser. Il a récemment mis en ligne la plateforme open source Storyweaver, qui permet de traduire et composer directement des histoires pour les élèves du primaire.

chapitre_1_storyweaverJoshi

 

Des outils pour améliorer l’accessibilité de la lecture numérique

Certains outils bien pratiques permettent d’éliminer les éléments de distractions d’une page Web afin de se concentrer sur le contenu principal. Par exemple, Readability, une application multiplateforme (iOS, Android et extension pour navigateur Firefox, Chrome et Safari), offre la possibilité de « nettoyer » une page Web en retirant notamment les publicités et en l’adaptant selon des paramètres personnalisables.

Pour répondre aux divers besoins des lecteurs et pour optimiser le confort de lecture, on peut également adapter l’interface. Par exemple, sur les appareils iOS, dans l’application Safari, on peut épurer une page Web, grossir les caractères et modifier les contrastes. Puis, en sélectionnant un mot à l’écran, on peut accéder, via le dictionnaire intégré, à la définition d’un mot.

Ces possibilités sont aussi disponibles, pour la plupart, dans les autres navigateurs (Chrome, Firefox, etc.).

Navidys, application iOS qui offre les mêmes fonctionnalités que les outils précédents, offre en plus la police de caractères OpenDyslexic ainsi que la possibilité de régler l’espacement des lettres, des mots ainsi que des interlignes. Dans le même ordre d’idées, l’extension OpenDyslexic (pour les navigateurs Chrome et Firefox) permet de consulter le contenu affiché à l’écran avec cette même police.

Pour certains élèves, l’ajout de couleurs pour distinguer plus facilement les syllabes ou les phonèmes est parfois une stratégie utile. Ainsi, l’application en ligne WebLireCouleur permet de colorer le texte qui aura été tapé ou copié/collé dans l’interface.

Enfin, la synthèse vocale est une autre fonctionnalité à découvrir. Elle favorise la compréhension de texte en permettant de relire un texte entier ou certaines parties autant de fois que souhaité. Sur les appareils iOS, on l’active dans Réglages / Général / Accessibilité / Parole. Ensuite, dans Safari ou dans les différentes applications, il est possible de sélectionner du texte ou de lire le contenu à l’écran. La même fonction existe sous Android et se nomme TalkBack; on l’active à partir du paramètre Accessibilité. À l’ordinateur, l’extension Read and Write pour Google Chrome permet aussi la synthèse vocale.

 

« Détourner » la technologie pour présenter la lecture aux élèves

Le RÉCIT national de l’univers social a fait preuve de créativité pour présenter des lectures en utilisant l’application bien connue Pinterest pour créer des dossiers documentaires pour les élèves. On dit qu’ils ont « détourné » la technologie en lui trouvant un usage différent de celui initialement prévu. En effet, Pinterest sert au départ à partager et collectionner des images sur un « mur » virtuel. Dans le cas de la lecture, c’est donc une avenue nouvelle pour partager et rassembler des lectures, des images, des graphiques, des diagrammes et constituer un dossier documentaire, un dossier de lecture ou même des documents utiles à une recherche. Le fait de rendre public le mur d’un projet permettrait par ailleurs aux élèves de consulter et de commenter les ressources partagées.

 


Sommaire du dossier :

Introduction

Avant la lecture : Choisir un livre numérique et optimiser son confort

  • Des répertoires de lectures numériques à connaître
  • Des outils pour améliorer l’accessibilité de la lecture numérique
  • « Détourner » la technologie pour présenter la lecture aux élèves

Pendant la lecture : Le numérique au service des stratégies de lecture

  • Modéliser les stratégies de lecture grâce à la vidéo
  • L’audio et la vidéo pour tracer le profil de lecteur de l’élève
  • Modéliser les stratégies de lecture au tableau interactif

Pendant la lecture : Le numérique au service des stratégies de compréhension

  • Annoter le texte pour améliorer sa compréhension
  • Développer l’esprit de synthèse et dégager l’essentiel

Après la lecture : Garder des traces et partager ses découvertes!

  • Garder des traces de ses lectures dans un portfolio numérique
  • Diffuser et promouvoir la lecture à l’aide d’outils numériques

Des extra pour bonifier l’expérience de lecture

  • Les questionnaires interactifs et la lecture
  • Animer la lecture avec les codes QR et la réalité augmentée

La lecture et la collaboration : un duo stimulant pour l’élève

  • Des projets et concours qui valorisent lecture et collaboration