Le numérique en éducation à l’honneur à Québec en septembre

0
492

C’est sous le thème « #franconumérique2016 » que se tiendra le 69e congrès de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) du 22 au 24 septembre prochains à Québec.

Cet événement se veut l’occasion d’aborder la place des technologies dans le milieu éducatif et de réfléchir à leurs enjeux pédagogiques, mais aussi éthiques. Trois principaux sous-thèmes baliseront le congrès : la technopédagogie, la cyberidentité et les enjeux relatifs à la citoyenneté à l’ère du numérique. De par les sujets abordés et la nature des ateliers, tous les intervenants du milieu de l’éducation y trouveront leur compte, du primaire au postsecondaire. Les parents et les élèves pourront aussi être intéressés à participer à certaines activités. Le programme détaillé du congrès indique la clientèle visée par un atelier donné.

Au total, une vingtaine d’ateliers, qui peuvent par exemple prendre la forme de récit de pratique, de groupe de discussion ou de partage d’information, seront offerts par des intervenants provenant de différents coins du pays.

L’utilisation de la twittérature dans un cours du secondaire, l’intégration d’une technologie en classe pour engager activement les élèves dans leur apprentissage, la classe inversée au primaire ou le clavardage pédagogique sont des exemples d’ateliers portant sur des aspects principalement pédagogiques.

D’autres ateliers porteront quant à eux sur les liens entre les possibilités du numérique et le développement de l’identité. Des exemples d’applications, de logiciels ou de pratiques permettant de développer le sentiment identitaire à l’égard de la francophonie seront présentés.

Sur le plan de la citoyenneté numérique, il est notamment possible de mentionner l’activité « La citoyenneté numérique, comment la vivre en classe? », qui aborde la question du rôle de l’école dans la formation des futurs citoyens à l’ère du numérique.

En plus des ateliers, deux conférences sont prévues. La conférence d’ouverture, intitulée « La quête de l’authentique à l’heure du numérique », sera animée par Stéphane Côté. Pour leur part, Marc-André Smith et André-Marc Goulet en animeront une autre, à caractère humoristique, portant sur les impacts des technologies dans le milieu éducatif.

La Délégation Leadership jeunesse, un groupe de jeunes âgés de 14 à 17 ans, viendra présenter des réalisations numériques importantes dans leurs établissements scolaires. Une table ronde invitera également ces jeunes à exprimer leur point de vue sur la citoyenneté numérique.

Les personnes intéressées à participer à ce congrès peuvent s’inscrire directement sur le site de l’ACELF.