Le Collège Sainte-Anne favorisera l’entrepreneuriat chez les jeunes avec la mise sur pied d’un incubateur d’entreprises à Lachine

0
246

Lachine, le 15 mars 2016 – Le Collège Sainte-Anne stimulera l’esprit entrepreneurial de ses étudiants avec la création d’un incubateur d’entreprises. Lauréat du programme Présents pour les jeunes, le Collège Sainte-Anne a en effet reçu une bourse de 5 000 $, remise par la Banque Nationale, pour mettre ce projet sur pied.

 

Un lieu dédié à l’entrepreneuriat

Ainsi, dès cette année, les jeunes entrepreneurs de Sainte-Anne pourront se réunir dans un lieu consacré à l’innovation. L’enseignant en économie et sensibilisation à l’entrepreneuriat, M. Xavier Rochon, agira comme guide pour appuyer leurs initiatives entrepreneuriales. De plus, des entrepreneurs iront rencontrer les étudiants pour les conseiller dans le développement de leur jeune pousse (start-up). Des conférenciers invités donneront également des présentations sur des sujets comme la créativité, le réseautage et la gestion du risque.

 

Développer une culture de l’entrepreneuriat, dès le plus jeune âge

« On sait que les entrepreneurs issus de pays dont la culture entrepreneuriale est forte ont plus de facilité à démarrer leur entreprise[1]. C’est pourquoi il est crucial de créer un esprit entrepreneurial chez les jeunes, par l’apprentissage expérientiel et la formation, pour appuyer la croissance à long terme de l’entrepreneuriat au sein de notre économie. L’initiative du Collège Sainte-Anne s’inscrit dans cette voie et nous remercions la Banque Nationale de l’avoir rendue possible », a fait valoir M. Ugo Cavenaghi, président-directeur général du Collège Sainte-Anne.

 

Un apprentissage terrain et théorique

Les étudiants de 4e et 5e secondaire inscrits au cours d’économie et de sensibilisation à l’entrepreneuriat (un cours optionnel) profiteront particulièrement de ce lieu. Dans le cadre de leur formation, ces jeunes ont pour défi de monter un projet d’entreprise étudiante qui réponde à un besoin du milieu ou de leur communauté. Par l’entremise de cette initiative, ils sont amenés à cultiver des aptitudes propres à l’entrepreneuriat. Le cours permet, quant à lui, d’appuyer le développement de leurs compétences sur le terrain. Les élèves redonnent au minimum 50 % de leurs bénéfices à une cause, une fondation ou un événement qui viendrait contribuer à la vie scolaire.

La troisième édition du programme pancanadien Présents pour les jeunes de la Banque Nationale soutient 186 projets. Les projets retenus sont « inspirants, étoffés et ancrés dans des valeurs de leadership, de créativité et de débrouillardise » et visent à « éveiller le sens des responsabilités, l’ambition, la solidarité et animer la passion des affaires »[2] des jeunes.

 

À propos de Sainte-Anne

Fondé en 1861 par les Sœurs de Sainte-Anne et fier de ses racines, le Collège Sainte-Anne est reconnu pour son audace et ses innovations. Figurant parmi les premières écoles au Québec à adopter le virage technologique et à implanter l’i-classe au secondaire, l’institution propose des programmes exclusifs pour que chaque élève puisse vivre sa passion. En matière d’environnement, Sainte-Anne abrite la première école secondaire canadienne certifiée ISO 14001. Réputée pour son volet international, l’institution a également tissé depuis 2007 des liens avec 23 écoles partenaires sur les 5 continents. Sainte-Anne comporte maintenant trois ordres d’enseignement : préscolaire-primaire (Académie Sainte-Anne), secondaire (Collège Sainte-Anne) et collégial (Collégial international Sainte-Anne).