Les appareils mobiles prisés des Québécois pour leur polyvalence

0
74

QUÉBEC, le 17 déc. 2015 /CNW Telbec/ – À la fois appareils de communication, stations de divertissement, outils transactionnels, bref de véritables ordinateurs miniatures, les téléphones intelligents et les tablettes numériques sont devenus indispensables dans la vie de bon nombre de Québécois. Ce volet de l’enquête NETendances 2015 présente de façon détaillée un portrait de la mobilité au Québec.

Faits saillants :

Un adulte sur deux au Québec possède au moins un appareil mobile
Un peu plus de la moitié des adultes québécois (54,6 %) possède soit un ou deux appareils mobiles (téléphone intelligent, tablette numérique, téléphone mobile de base, baladeur MP3, liseuse numérique ou montre intelligente). Un adulte sur quatre (27,3 %) est propriétaire de trois appareils mobiles ou plus, alors que seulement 18 % n’en ont aucun.

La tablette continue de progresser
Alors que le taux d’adoption du téléphone intelligent chez les adultes se stabilise cette année à 53,3 % (52,3 % en 2014), la tablette numérique continue quant à elle de progresser. Cette année, 46,4 % des adultes du Québec sont propriétaires d’une tablette numérique, un gain de 7,5 points de pourcentage comparativement à 2014. Chez les adultes dont le foyer compte au moins un enfant, c’est 63,8 % d’entre eux qui détiennent une tablette, une progression de 8,7 points de pourcentage comparativement à 2014.

Des usages qui varient selon le type d’appareil mobile
On observe des différences dans les activités réalisées sur un téléphone intelligent comparativement à une tablette numérique. Alors que les deux premières activités réalisées sur le téléphone intelligent sont de communiquer par message texte et de prendre des photos ou faire des vidéos, communiquer par courriel et lire les nouvelles/consulter l’actualité sont quant à elles les deux activités les plus populaires sur la tablette numérique. Les données comparatives sur la pratique de 16 activités différentes sur ces deux appareils peuvent être consultées en ligne : http://cefr.io/v6n7.

L’achat en ligne sur mobile et le furetage en magasin continuent de progresser

44,2 % des adultes détenteurs d’appareils mobiles réalisent des achats en ligne directement sur mobile et 35,8 % d’entre eux l’utilisent pour comparer les prix en magasin, une activité en progression de 6 points de pourcentage par rapport à 2014.

Les tablettes numériques iOS dominent le marché
Les systèmes d’exploitation iOS (42,4 %) et Android (46,1 %) sont ceux que l’on retrouve le plus souvent dans les téléphones intelligents des adultes québécois. Cependant, en ce qui concerne les tablettes numériques, les tablettes fonctionnant sous iOS (iPad) sont de loin les plus populaires au Québec. Près de deux tablettes numériques sur trois (61,1 %) proviennent de la marque à la pomme, alors qu’Android ne propulse que deux fois moins de tablettes (31,3 %).

L’iPad d’Apple, une tablette convoitée
Des tablettes numériques que prévoient se procurer les adultes québécois, l’iPad est de loin celle qui est la plus convoitée, avec 47,2 % des intentions d’achat.

Citation
« Bien qu’un adulte sur deux possède déjà un appareil mobile, près de 30 % des Québécois prévoient  s’en procurer un au cours de la prochaine année. Que ce soit pour un premier achat, afin de remplacer ou d’ajouter à un appareil existant, ces intentions d’achat laissent entrevoir qu’encore plus de Québécois détiendront un ou plusieurs appareils mobiles dans les prochains mois. Téléphones intelligents et tablettes numériques sont réellement prisés pour leur polyvalence et portabilité », a déclaré Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing au CEFRIO.

Les résultats détaillés, graphiques, tableaux, données sociodémographiques et notes méthodologiques peuvent être consultés en ligne : http://cefr.io/v6n7.

À propos de NETendances 2015
L’enquête NETendances du CEFRIO dresse depuis 15 ans un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d’utilisation d’Internet et du numérique au Québec. NETendances 2015 a été réalisée grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardins, de l’Office québécois de la langue française et du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, sans oublier la collaboration de BIP – Bureau d’interviewers professionnels pour la collecte de données.

À propos du CEFRIO
Depuis plus de 25 ans, le CEFRIO accompagne les organisations publiques et privées dans la transformation de leurs processus et pratiques d’affaires par l’appropriation et l’utilisation du numérique. Organisme membre de QuébecInnove, le CEFRIO est mandaté par le gouvernement du Québec afin de contribuer à l’avancement de la société québécoise par le numérique. Il recherche, expérimente, enquête et fait connaître les usages du numérique dans tous les volets de la société. Son action s’appuie sur une équipe expérimentée, un réseau de plus de 90 chercheurs associés et invités ainsi que l’engagement de près de 150 membres.

www.cefrio.qc.ca

 

SOURCE Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO)