(Dossier infographie) Fabriquer une infographie : comment faire?

1
3616

(suite du dossier)

Entrons maintenant dans la partie pratique. Pour réaliser une infographie, vous pouvez utiliser des logiciels dont vous disposez déjà, mais vous aimerez peut-être aussi découvrir certaines applications en ligne gratuites qui se spécialisent en infographie facile.

 

Logiciels

Parmi les logiciels bien connus qui permettent la création d’infographies, vous pouvez opter pour PowerPoint (et enregistrer vos fichiers en format image, par exemple). Les logiciels plus perfectionnés comme Illustrator, Gimp ou Photoshop conviennent aussi. Si vous souhaitez créer des schémas, certains logiciels libres comme FreePlane et Xmind peuvent être téléchargés gratuitement (consultez notre dossier sur les cartes mentales pour en savoir plus). En outre, les logiciels de traitement de texte pourraient aussi permettre de fabriquer des infographies, mais ils s’avèrent habituellement un peu moins pratiques pour ce type de réalisations.

En choisissant des logiciels que vous possédez et maîtrisez déjà, vous gagnez un peu de temps, puisque vous n’avez pas à apprendre leur fonctionnement et qu’ils sont déjà installés sur votre ordinateur. Cela dit, quelques inconvénients demeurent. En effet, ces outils seront probablement moins conviviaux que ceux qui sont principalement destinés aux créations visuelles. De plus, le partage ou la publication sur le Web ne s’effectuent pas automatiquement.

 

Outils en ligne

Afin de pallier ces désavantages, sachez qu’il existe des outils en ligne gratuits spécialement dédiés à l’infographie. Parmi ceux-ci, notons :

J’ai testé ces applications afin de voir ce qu’une néophyte paresseuse en la matière comme moi (!) pouvait en retirer sans trop d’efforts. En effet, que vous songiez les utiliser pour votre enseignement ou que vous prévoyiez proposer cette activité à vos élèves, eux comme vous ne disposez pas de toute la vie pour comprendre les rouages de nouveaux outils technologiques. Ces derniers doivent donc pouvoir être utilisés facilement et permettre la réalisation d’infographies de qualité sans exiger trop de temps.

Je me suis donc amusée à utiliser Piktochart et Canva afin de les comparer. Voyez le résultat de ma comparaison dans cette infographie, créée avec Piktochart.

canva_vs_piktochart

 

Bien que ma préférence personnelle aille à Picktochart, je vous recommande les deux outils. Les modèles visuels offerts de base varient, de même que le fonctionnement, et comme tous les goûts sont dans la nature, vous n’arriverez peut-être pas à la même conclusion que moi.

 

D’autres outils pour l’apprentissage visuel

De plus, sachez que certains sites Web offrent d’autres options pour réaliser des infographies « par la bande ». En fait, il s’agit ici d’infographies au sens plus large, c’est-à-dire des réalisations de nature visuelle, mais orientées vers un style de présentation précis. Voyez ce qu’il est, entre autres, possible de faire :

  • Les schémas : les amateurs de cartes mentales ou heuristiques aimeront SpiderScribe. Vous pourrez y enregistrer vos créations et les partager. Consultez notre dossier sur les cartes mentales pour d’autres options en ligne ou à télécharger.
  • Les nuages de mots: tous les mots-clés relatifs à un sujet peuvent s’amalgamer en un nuage évocateur. Le site Wordle vous permet d’y arriver en un rien de temps.
  • Les présentations interactives: vous souhaitez une présentation plus attrayante que celles obtenues sur PowerPoint? Le site Prezi vous ravira. Vous pouvez créer des présentations interactives de toutes pièces, mais il est aussi bon de savoir que les usagers du site partagent des milliers de présentations que vous pouvez librement copier (les usagers en donnent le droit) et éditer à votre guise. Ainsi, si le modèle d’une présentation vous séduit, vous pouvez en conserver la forme tout en modifiant le contenu. En plus du texte, les présentations permettent l’intégration d’images et de vidéos.
  • Les chronologies imagées: comme une image vaut mille mots, ajoutez-en à vos chronologies pour les rendre encore plus évocatrices. Cela s’avère possible avec des outils comme Timeline JS et Dipity.
  • Les images interactives: sur une image de votre choix, ajoutez des éléments cliquables qui mèneront vers des vidéos ou des pages Web. C’est ce que permet Thinglink.
  • Les vidéos éditées : surprenez vos élèves en leur présentant des vidéos de YouTube, sur lesquelles apparaîtront vos questions de compréhension ou même vos commentaires écrits ou audio. Grâce à EdPuzzle, vous y arriverez aisément. Vous pouvez même couper les vidéos qui vous semblent s’éterniser, ou dont une seule portion a retenu votre attention, et ainsi obtenir une version allégée. Amusez-vous même à apostropher vos élèves de temps à autre, par exemple : « Charles, est-ce que tu écoutes bien? » Rires et concentration garantis!

Comme vous le constatez, ces possibilités ne constituent que la pointe de l’iceberg. Maintenant que vous connaissez quelques outils vous permettant de mettre l’image au service de l’apprentissage, la prochaine section vous permettra de distinguer divers contextes d’utilisations pédagogiques, pour que vos horizons s’étendent encore plus loin…

(lire la suite du dossier)

 

InfographieSOMMAIRE DU DOSSIER

Introduction

1. L’infographie éducative : un outil visuel pour apprendre
– Les avantages de l’infographie en classe

2. Les caractéristiques d’une infographie réussie


3. Fabriquer une infographie : comment faire?

– Logiciels
– Outils en ligne
– D’autres outils pour l’apprentissage visuel

4. L’infographie au service de l’enseignant

– Pour véhiculer de l’information
– Pour planifier son enseignement
– Pour évaluer les élèves

5. L’infographie au service de l’élève

– Pour encadrer les travaux
– Pour faciliter certaines tâches et apprentissages

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.