CADRE 21 : mettre en valeur le développement professionnel des enseignants

0
606

Le CADRE, ou Centre d’animation, de développement et de recherche en éducation, se donne cette année une tangente des plus contemporaines : il est question de se doter d’un CADRE pour le 21e siècle, d’où l’appellation CADRE 21.

Ses instigateurs étaient d’ailleurs présents au dernier Camp TIC de la FÉEP pour présenter, en primeur, la version bêta d’une partie de leur site Web mettant en valeur le développement professionnel des enseignants à travers un système de badges numériques.

 

Du cadre virtuel au cadre présentiel

La présence stratégique du CADRE 21 sera multiplateforme et polymorphe. Elle sera évidemment omniprésente dans les médias sociaux grâce à son coordonnateur, le bien connu Jacques Cool, à travers qui le projet évoluera sous différentes formes. Comme ce dernier le souhaite, CADRE 21 sera un lieu, un état d’esprit, un catalyseur de changement positif, actualisé et durable.

Cette présence se veut d’abord une plateforme d’échange et de partage d’idées nouvelles ou de thématiques actuelles en éducation. Ce sera un lieu d’animation et un incubateur de leadership transformatif qui jaillira sur tout ce qui touche à l’éducation dans la francophonie. Également, ce sera un lieu physique, ayant pignon sur rue dans le quartier Ahuntsic à Montréal : l’endroit tout désigné pour, à la fois, une offre de formation, un rassemblement de professionnels de l’éducation ou la recherche d’un aménagement favorisant les échanges et le partage d’idées.

CADRE 21 se veut un projet inclusif et décloisonné. Tous les intervenants du monde de l’éducation de la francophonie s’y retrouveront. Cela inclut autant l’éducation préscolaire, primaire et secondaire que les milieux d’enseignement postsecondaires. L’enseignement privé, le secteur public et les différents organes du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche seront sollicités, tout comme les entreprises oeuvrant dans le domaine. Le CADRE 21, peu importe sa forme physique ou virtuelle, demeurera un lieu rassembleur.

La version finale du site Web du CADRE 21 devrait être fonctionnelle en novembre prochain. D’ici là, quelques tweets commencent déjà à donner un aperçu du projet.

 

Une initiative de reconnaissance des enseignants

Ainsi, les enseignants de tous les niveaux d’enseignement de partout dans la francophonie pourront collectionner des badges numériques axés, principalement, sur l’accomplissement de tâches précises concernant trois domaines liés à leurs activités professionnelles quotidiennes :

  • Badge reconnaissant l’intégration des TIC dans la pédagogie en utilisant une variété d’outils pertinents;
  • Badge reconnaissant l’emploi de diverses stratégies et approches pédagogiques dans le but d’approfondir l’apprentissage chez l’élève;
  • Badge reconnaissant l’emploi de diverses stratégies de gestion de classe adaptées à différentes situations impliquant l’encadrement des élèves dans le feu de l’action.

Le but avoué de cette initiative est triple. Dans un premier temps, on veut susciter et encourager une démarche de réflexion chez l’enseignant à propos de sa propre pratique professionnelle. De plus, on développe une autre façon de soutenir les initiatives de développement professionnel. Enfin, on souhaite reconnaitre les efforts des intervenants du milieu lorsque ces derniers prennent les moyens de mettre leur pratique à jour en participant à diverses formations.

Pour obtenir un badge numérique, le professionnel de l’éducation n’aura qu’à soumettre une demande avec documents à l’appui aux administrateurs de le plateforme virtuelle. Le dossier sera évalué et, rapidement, le badge sera émis. Soit dit en passant, ces derniers sont cryptés et attribués à une seule personne; ils seront authentiques et non transférables.

À surveiller dès cet automne! En attendant, on peut visiter le microsite à l’adresse : www.cadre21.org