Voyage échange avec une autre communauté francophone canadienne

0
286

L’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) lance l’édition 2016 de son programme Échanges francophones. Il permet à des groupes d’élèves de vivre un voyage échange avec une autre communauté francophone canadienne.

(image : ACELF)

Le programme offre la chance aux jeunes canadiens âgés de 11 à 14 ans de s’ouvrir davantage à la francophonie de leur pays. Les échanges s’adressent aux élèves de la 6e à a 9e année des communautés francophones ainsi qu’aux élèves de 6e année du primaire à la 3e année du secondaire au Québec. L’ACELF paie le transport aller-retour des groupes de 10 à 25 élèves sélectionnés parmi les inscriptions reçues.

La date limite pour présenter une candidature aux Échanges francophones 2016 est le jeudi 15 octobre 2015. Les groupes sélectionnés seront avisés à la fin octobre 2015. Les voyages de 8 à 10 jours ont lieu entre le mois de mars et le mois de mai.

 

Témoignages de participants

Pour Josée Corrigan, directrice à l’Académie de la Tamise en Ontario, qui a accompagné ses élèves lors d’un voyage-échange l’an dernier, ce fut une expérience personnelle et professionnelle des plus enrichissante. « Pendant les deux semaines du voyage-échange, j’ai vécu certains des moments les plus nourrissants de toute ma carrière. »

Plusieurs élèves font aussi le constat de la richesse de leur propre culture. « On dirait que nous voyons tellement notre coin de pays que nous ne nous rendons plus compte des valeurs et des richesses que nous avons. Faire ce voyage m’a permis de redécouvrir ma ville, Caraquet! », mentionne d’ailleurs l’un des participants à l’édition 2015.

Un dépliant promotionnel a été envoyé à la fin août à toutes les écoles francophones. Tous les détails du programme sont aussi disponibles au www.acelf.ca/echanges.

 

Une formule « cyber-échange »

Les groupes scolaires n’ayant pas la possibilité de se déplacer en dehors de leur région peuvent s’inscrire au volet « cyber-échange ». Les groupes sont alors jumelés virtuellement à l’aide des outils pédagogiques et technologiques en français de l’École en réseau (ÉER). Il n’y a aucun date limite d’inscription pour ce volet, ni restriction sur l’âge des participants.

 

Source : communiqué