La place et le rôle du papier en éducation à l’ère du numérique

0
303

Les feuilles mobiles, les calepins, les livres imprimés ont-ils encore leur place en éducation? Définitivement, selon les conclusions d’un récent sondage mené chez nos voisins américains.

À une époque où priment le numérique, l’électronique et le virtuel, nombreux sont ceux qui croient que le papier est appelé à disparaître des écoles. Le sens commun laisse aussi souvent croire que les élèves préfèrent les technologies éducatives au matériel scolaire plus traditionnel. Ce ne serait pas le cas, selon l’édition 2015 de The Annual Back-to-school Report du Paper and Packaging Board, une organisation visant notamment à faire la promotion des produits du papier.

Selon le communiqué de presse de l’organisation, 3 200 répondants ont été sondés, dont des élèves, des parents et des enseignants, sur leurs pratiques et leurs préférences en matière d’utilisation de papier à des fins d’apprentissage. À la lumière des tendances éducatives actuelles, les résultats ont de quoi surprendre!

Parmi les conclusions dignes de mention tirées du sondage, notons que 94 % des élèves seraient d’avis qu’il est plus facile de se concentrer en lisant sur un support imprimé que sur un support électronique. Cette donnée serait corroborée par celle affirmant que 80 % des enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire interrogés sont d’avis que les élèves apprennent mieux lorsqu’ils lisent sur un support imprimé.

On peut aussi lire que, parmi les parents interrogés, trois parents sur quatre se sentiraient plus à l’aise d’aider leur enfant dans leurs apprentissages (devoirs, leçons) lorsque ceux-ci font appel à du matériel imprimé plutôt qu’à un support informatique.

Si on se fie à certaines conclusions du rapport, il y aurait toujours une grande demande pour du matériel imprimé, comme des livres et différents types de matériel scolaire. Cette demande serait partagée par les élèves, les enseignants et les parents, et ce, du préscolaire au collégial.

Sur la base des résultats de ce sondage, l’école sans papier ne serait pour demain!