Faire rayonner des pratiques d’enseignants grâce à la visioconférence

0
83

Voici une initiative très intéressante de l’équipe APO de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles qui a permis, au cours de l’année qui s’achève, de mettre en lumière des pratiques innovantes d’enseignants.

L’équipe APO (pour Applications pédagogiques de l’ordinateur) de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), dans la région des Laurentides, est chargée de soutenir les enseignants dans leur intégration des TIC en classe.

Au cours de l’année scolaire qui s’achève, l’équipe a organisé une série de quatre rencontres virtuelles afin de faire rayonner des pratiques innovantes d’enseignants de leur commission scolaire. Ces rencontres étaient destinées aux autres enseignants dans le but de s’inspirer mutuellement.

Les enseignants « vedette » de ces rencontres ont su relever des défis technopédagogiques et ont eu l’occasion de partager leurs démarches, leurs réussites et leurs ressources. Plusieurs enseignants, membres du personnel et intervenants provenant aussi d’autres commissions scolaires ont visionné en direct ces rencontres virtuelles. « Ils avaient la possibilité d’interagir avec les invités grâce à un document partagé mis à leur disposition. Pour ceux qui ne pouvaient pas visionner sur YouTube ladite rencontre en direct, il était possible de la voir en différé », nous explique Mélissa Bricault, membre de l’équipe APO.

Tous ceux qui le souhaitent sont invités à prendre connaissance de ces rencontres virtuelles publiées sur Caméléon.TV :

Cette dernière rencontre a été l’occasion de discuter avec Lyne Rajotte, bibliothécaire professionnelle à la CSSMI, à propos des livres numériques. « Lors de ce rendez-vous virtuel, Lyne a dressé le portrait de la situation du livre numérique en milieu scolaire et de son accessibilité. Nous vous invitons à visionner ce parcours de formation afin de connaitre ses excellentes recommandations afin d’acquérir des livres numériques à exploiter en classe avec vos élèves », ajoute Mme Bricault.

Suite au succès de cette démarche, l’équipe APO se promet de répéter l’expérience l’an prochain. Ce sera donc à suivre!